Guerre:
Frank Launder

Reviewed by:
Rating:
4
On 27 juin 2016
Last modified:5 juillet 2016

Summary:

Un film de guerre original où l'action se déroule quasi intégralement dans un camp de prisonnières. Comédie et suspense sont au rendez-vous.

Un film de guerre original où l’action se déroule quasi intégralement dans un camp de prisonnières. Comédie et suspense sont au rendez-vous.

two-thousand-women

Two Thousand Women (1944)

(POW : Prisonnières de guerre)

Ecrit et réalisé par Frank Launder

Avec Phyllis Calvert, Flora Robson, Patricia Roc, Anne Crawford, Renee Houston, Jean Kent,…

Directeur de la photographie : Jack E. Cox

Produit par Edward Black pour Gainsborough Pictures

Guerre / Comédie dramatique

UK

Quelque part en France, Rosemary Brown (Patricia Roc), bonne soeur de son état, est arrêtée par les Allemands car soupçonnée de faire des signaux aux avions alliés. Elle est emmenée dans un camp de prisonnier pour femmes organisé dans un ancien hôtel chateau.

2000 women« Two Thousand Women » est un film de propagande, sorti en 1944 et qui bénéficie d’un ton plutôt original pour l’époque. Le casting est aux trois quarts féminins, les femmes y sont fortes et décidées. Pour leur part, les hommes ne sont que des accessoires. Bref, le contraire d’un film de guerre typique.

Il faut dire que le long est produit par Gainsborough Pictures qui sortait alors avec succès des mélodrames à destination du public féminin (dont « The Man in Grey » en 1943). On retrouve d’ailleurs logiquement à l’affiche quelques unes des stars du studio : Patricia Roc, Phyllis Calvert ou encore Jean Kent.

Le film se déroule quasi intégralement dans un camp de prisonnières d’origine britannique, quelque part en France, où l’on suit les différents personnages, très bien campés par d’excellentes actrices, avec un accent mis sur la comédie. Mais l’arrivée de trois aviateurs de la RAF dont l’avion s’est écrasé à proximité du camp et qui viennent s’y réfugier, met évidemment un peu de piment dans la vie des prisonnières et nous livre quelques scènes mélodramatiques (la spécialité de Gainsborough) !

Au-delà de l’originalité du contexte, le film propose aussi un bon suspense (même si le ton du film reste relativement léger). Le tout est parfaitement maitrisé par Frank Launder, réalisateur et scénariste du film, même s’il décalera par la suite qu’il regrettait de ne pas s’être concentré plus sur l’aspect dramatique du film. On ne peut que lui donner raison, « Two Thousand Women » aurait été d’autant plus fort et poignant. Néanmoins on a rarement vu d’aussi beaux portraits de femme dans un film de guerre !

Launder est avant tout connu comme scénariste à travers son partenariat avec Sidney Gilliat (ils ont signé ensemble les classiques « The Lady Vanishes » pour Hitchcock et « Night Train for Munich » pour Reed) mais il est passé plusieurs fois à la réalisation, notamment avec une poignée de films de guerre très intéressants dont des femmes tenaient  le rôle principal : « Millions Like Us  »  (1943), « Two Thousand Women » et « I See a Dark Stranger » (1946).

Notons que le DVD comprend en bonus 7 minutes de scènes coupées (sous-titrées) qui en effet apportent quelques précisions sur les personnages et expliquent quelques ellipses narratives. A mon avis elles auraient dû être incorporées dans le film.

DVD zone 2 FR. Studio Elephant Films. Version originale sous-titrée en français et version français. Bonus : scènes coupées (7mn)

Suivez-nous :

A découvrir également :