Espionnage:
Tomas Alfredson

Reviewed by:
Rating:
4
On 20 février 2012
Last modified:2 août 2016

Summary:

Tinker, taylor, soldier, spy est un film d'espionnage on ne peut plus cérébral. Loin des cascades, des combats chorégraphiés et des jeunes femmes sexy.

Tinker, taylor, soldier, spy est un film d’espionnage on ne peut plus cérébral. Loin des cascades, des combats chorégraphiés et des jeunes femmes sexy.

La Taupe

Tinker Tailor Soldier Spy (2011)

(La Taupe)

Réalisé par Tomas Alfredson

Écrit par Bridget O’Connor et Peter Straughan d’après le roman de John Le Carré

avec John Hurt, Gary Oldman, Colin Firth,…

Directeur de la photographie : Hoyte Van Hoytema

Produit par Studio Canal, Karla Films, Paradis Films

Film d’espionnage

127 mn

UK / France / Allemagne

Au début des années 70, en pleine guerre froide, une opération des services secrets britanniques à Budapest, destinée à identifier une taupe au plus haut niveau du MI6, tourne mal. Le directeur des services secrets doit quitter son poste, ainsi que son bras droit George Smiley (Gary Oldman). Ce dernier sera cependant charger par le ministère d’enquêter officieusement sur la taupe.


LA TAUPE : TEASER VOST Full HD ‘Tinker, Tailor… par baryla

Peut être faites-vous partie de ces gens qui, dès qu’on leur parle de films d’espionnage, pensent à un playboy en costard, une cigarette à la main, une coupe de champagne dans l’autre, et plusieurs jolies femmes à ses pieds. Mais Smiley ce n’est pas vraiment ça. Notre héros du jour est un vieil espion, qui a davantage fréquenté les salons des ambassades et des ministères que le terrain. Et « Tinker, taylor, soldier, spy » est on ne peut plus cérébral. Pour les cascades, les combats chorégraphiés et les jeunes femmes sexy en petite tenue, vous repasserez.

La reconstitution de la période de la guerre froide, et d’une Angleterre coincée entre les Américains et les Soviétiques, est tout à fait jouissive. Dans la tradition du genre, le scénario est alambiqué à souhait. Mais ce n’est pas très grave. Car, comme dans tout bon film d’espionnage, ce qui compte c’est l’ambiance, les regards lourds de signification, les petits mots qui en disent plus que n’importe quel discours. Évidemment tout ça peut agacer, peut sembler forcé. Le film ne manque pas de parti pris assez radicaux. A croire que le réalisateur a justement visionné l’intégrale des James Bond avant le tournage, pour être sûr de faire exactement l’opposé.

Le film est adapté d’un roman de John Le Carré déjà porté à l’écran en 1979 par la BBC avec pas moins qu’Alec Guinness dans le rôle titre. Un classique. Le réalisateur suédois Tomas Alfredson (avec ses longs et lents travellings et zooms) et ses excellents acteurs (tous formidables, un Gary Oldman méconnaissable en tête – je veux les mêmes lunettes !) signe un film fort élégant.

[xrr rating=7/10]

DVD ou Blu-ray FR. Studiocanal. Version originale sous-titrée en français.

A découvrir également :