Reviewed by:
Rating:
2
On 25 juin 2016
Last modified:26 juin 2016

Summary:

Le duo comique légendaire Morecambe & Wise rate complètement son passage sur le grand écran avec cette parodie de films d'espionnage trop insipide pour être honnête.

Le duo comique légendaire Morecambe & Wise rate complètement son passage sur le grand écran avec cette parodie de films d’espionnage trop insipide pour être honnête.

TheIntelligenceMen-MorecombeWise

The Intelligence Men (1965)

Réalisé par Robert Asher

Ecrit par Sidney Green et Richard Hills

Avec Eric Morecambe, Ernie Wise, William Franklyn, Richard Vernon, Gloria Paul, April Olrich,…

Directeur de la photographie : Jack Asher

Musique : Philip Green

Produit par Hugh Stewart pour The Rank Organisation

Tourné aux Pinewood Studios

103mn

Comédie

UK

Un serveur dans un café qui aime se travestir en mexicain (Eric Morecambe) se retrouve impliqué dans une affaire d’espionage où il se fait passer pour un agent mort. Il fait équipe avec un sous gradé du MI5 Ernie Sage (Ernie Wise).

TheIntelligenceMen1965Morecambe et Wise étaient deux géants du comique de variété britannique qui ont occupé les planches et les écrans de 1941 jusqu’au décès de Morecambe en 1984. Ils ont débarqué sur petit écran au milieu des années 50 puis vont tenter le cinéma avec une poignée de films au milieu des années 60. Leur premier projet pour le grand écran est « The Intelligence Men » (1965), une parodie de film d’espionnage.

On retrouve donc dans ce film, le lot habituel de gags sur les russes et de jolies et sexy espionnes.

« The Intelligence Men » est écrit par les scénaristes habituels du duo pendant les années 60, Sidney Green et Richard Hills. On retrouve donc les deux comiques égaux à eux-même. Morecambe en fait des tonnes tandis que Wise fait plutôt dans la sobriété pour équilibrer le duo. Et il faut dire que ça marche plutôt pas mal. Il y a vraiment des moments assez hilarants dans « The Intelligence Men ».

Mais globalement l’absence totale de scénario intelligible et de personnages mémorables (hors le duo) finit par faire sombrer le film. Quelques scènes drôles ne suffisent pas à sauver la mise.

D’autant que la réalisation est statique et les décors en carton pâte. Bon c’est pas comme s’ils essayaient vraiment de faire un film crédible. Morecambe fait plusieurs fois allusion au fait qu’ils sont juste en train de tourner un film (une idée sous-exploitée par ailleurs).

Morecambe et Wise feront nettement mieux à la télévision. Il ne s’agit ici que d’une pâle transposition d’un duo populaire du petit au grand écran. Opération sans risque commercial réel (ce sera d’ailleurs un succès public) expédié par la Rank et le réalisateur Robert Asher (habitué aux comédies populaires de Norman Wilson à Terry-Thomas) sans la moindre ambition d’en faire une comédie mémorable. Pour le coup, c’est réussi.

A noter que leurs deux tentatives cinématographiques suivantes, réalisées par Cliff Owen, sont de meilleure facture (sans casser des briques) : « That Riviera Touch » (1966) et « The Magnificent Two » (1967).

Rating: ★★★★☆☆☆☆☆☆ 

DVD Zone 2 UK. Studio Carlton Visual Entertainment (2002). Version originale sous-titrée en anglais

A découvrir également :