Comédie / horreur:
Edgar Wright

Reviewed by:
Rating:
4
On 15 octobre 2016
Last modified:15 octobre 2016

Summary:

Comédie de zombie fort réussie devenue une oeuvre culte de la génération Y. Le film qui a mis sur orbite les carrières de Simon Pegg et Edgar Wright

Comédie de zombie fort réussie devenue une oeuvre culte de la génération Y. Le film qui a mis sur orbite les carrières de Simon Pegg et Edgar Wright

shaun-of-the-dead-2004

Shaun of the Dead (2004)

Réalisé par Edgar Wright

Ecrit par Simon Pegg et Edgar Wright

Avec Simon Pegg, Nick Frost, Kate Ashfield, Lucy Davis, Dylan Moran, Bill Nighy, Peter Serafinowicz,…

Direction de la photographie : David M. Dunlap

Musique : Dan Mudford et Peter Woodhead

Produit par Nira Park pour WT2 Productions (Working Title Films)

Comédie/horreur

UK / France

« À presque 30 ans, Shaun (Simon Pegg) ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l’appart qu’il partage avec son meilleur ami Ed (Nick Frost) et Pete (Peter Serafinowicz) et le temps qu’il passe au pub, Liz (Kate Ashfield), sa petite amie, n’a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s’engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable… »

shaunofthedead2004-afficheEn 2004, faire une comédie zombie pouvait encore paraitre un pari risqué. La vague actuelle de zombitude n’avait pas encore commencé, et on peut d’ailleurs penser que « Shaun of the Dead » tout comme « The Walking Dead » (le comics puis la série télé) sont en partie responsable du retour des zombies en force sur les écrans (petits et grands), dans les livres et BDs, dans la musique (avez-vous entendu parler de Magoyond le groupe français de rock zombie ?). Bref il y a quelques années j’écrivais un article intitulé « 2010, l’année zombie ?« . Aujourd’hui, le zombie fait partie intégrante de la culture geek.

Quand le réalisateur Edgar Wright et le comédien Simon Pegg se lancent sur le projet, ils étaient surtout connu pour  « Spaced » (1999-2001), une série télé déjantée qu’ils ont co-créé sur deux jeunes gens (interprétés par Simon Pegg et Jessica Hynes) qui sont contraints de faire croire qu’ils sont un couple pour pouvoir trouver un toit (qu’ils n’auraient pas les moyens de se payer chacun de leur côté). Enorme succès de l’époque à la télé britannique, la série leur a donné des ailes.

« Shaun of the Dead » reprend en bonne partie l’humour de « Spaced ». Comme la série, le film met en scène des anti héros adulescents (Shaun – vendeur dans un magasin d’électroménager – et son ami Ed qui lui passe son temps à fumer des joints et jouer aux jeux vidéos avachi dans le canapé du salon). Mais Shaun et Ed ont tous les deux la fin de la vingtaine et il serait probablement temps qu’ils grandissent un peu. Shaun essaie bien d’avoir une vie de couple avec la jolie Liz mais pas facile de faire rêver une jeune femme quand on traine Ed derrière soi comme un boulet et qu’on passe ses soirées au pub du coin.

Il faudra une soudaine épidémie zombiesque pour le garçon apprenne à se battre… contre des morts-vivants donc mais aussi pour l’amour de son ex. Mais Shaun garde son statut d’anti-héros jusqu’à la fin, cumulant les choix discutables (comme le fait de choisir le pub comme lieu de refuge !).

« Shaun of the Dead » est une très bonne parodie de la vie d’un ex-jeune anglais moyen dans les années 2000. Difficulté à s’épanouir au travail, à fonder une famille,… Mais après tout est-ce qu’un monde zombifié est pire qu’une Angleterre post-tatchérienne avec toutes ses incertitudes et sa précarité ? Que devient-on quand on est pas un battant et qu’on est pas dans le système ?

Vous me direz que j’intellectualise trop ce qui reste avant tout un excellent divertissement qui donne un sacré coup de vieux aux comédies romantiques des années 90 avec Hugh Grant.

Par la suite, Edgar Wright et Simon Pegg récidiveront avec deux autres comédies du même acabit « Hot Fuzz » (2007) et « The World’s End » (2013) qui sont vus aujourd’hui comme trois parts d’une trilogie (« Three Flavors Cornetto Trilogy ») même si les scénarios sont indépendants les uns des autres.

Blu-ray/ DVD zone 2 FR. StudioCanal (2012). Version originale sous-titrée en français et version française. Bonus : Making of (47′), Scènes coupées (14′), Bêtisier (11′), casting, Extraits de la sérieTV Spaced

A découvrir également :