Review of: Severance
Comédie/horreur:
Christopher Smith

Reviewed by:
Rating:
3
On 1 décembre 2013
Last modified:12 octobre 2015

Summary:

Une comédie gore sur les stages d'immersion destinés à renforcer l'esprit d'équipe en entreprise. Sadique et drôle.

Une comédie gore sur les stages d’immersion destinés à renforcer l’esprit d’équipe en entreprise. Sadique et assez drôle.

Severance (2006) de Christopher Smith

Severance (2006)

Réalisé par Christopher Smith

Ecrit par James Moran et Christopher Smith

Avec Danny Dyer, Laura Harris, Toby Stephens, Claudie Blakley, Andy Nyman,…

Directeur de la photographie : Ed Wild

Produit par Jason Newmark

90 mn

UK / Allemagne

Les commerciaux d’une entreprise d’armement se retrouvent en Hongrie pour un séjour de team building. Ils sont conduits en bus jusqu’au chalet réservé par la firme. Mais la route est bloquée et les commerciaux doivent sortir du bus pour tenter de rejoindre le chalet à pied.  Mauvaise idée.

Severance(2006) afficheLors de sa sortie en 2006, « Severance » a été présenté comme un mélange entre « Deliverance » et « The Office ». Raccourci quelque peu maladroit qui lui a fait du tord. Si on est bien face à un survival et que le film se moque des valeurs de l’entreprise, on essaiera pas pour autant de le comparer au film de Boorman, ni à la série de Ricky Gervais. « Severance » est avant tout un film d’horreur à petit budget qui ne se prend pas trop au sérieux. Et c’est ça finalement qui le rend sympathique.

Christopher Smith signait ici son second film après « Creep » (2004). Comme ses contemporains réalisateurs et scénaristes Ben Wheatley et Neil Marshall (ils sont tous trois nés au début des années 70), Smith s’est spécialisé sans complexe dans les films d’horreur à petit budget et au ton décalé, incarnant la nouvelle vague de l’horreur made in Britain.

Avec « Severance », il réalise un film tout à fait dans la vague. Humour noir, absurde et horreur se mélangent allègrement et forment un cocktail plus ou moins digeste selon vos goûts personnels. En termes de critique du monde de l’entreprise, le scénario est plutôt bien vu même s’il ne dépasse pas le stade caricatural. Boss incompétent, petit chef lèche-botte, nerd obsédé et fumeur d’herbe, petite blonde sexy mais débrouillarde, brune à lunettes plutôt effacée, beau gosse à la grande gueule, le noir de service,… Les personnages sont taillés à la hache mais « Severance » n’a que faire de subtilité. Il délivre ce qu’on attend de lui. De l’humour qui tâche et des scènes gores mémorables (et dans l’ensemble bien grotesques).

A noter que « Severance » ne prend pas le spectateur en traitre, commençant par une scène issue de la traque finale avant de nous renvoyer en flashback à l’arrivée en bus de nos commerciaux avec un film d’entreprise en toile de fond. Bref, en moins de 10 mn l’ambiance est posée.

En 2009, le film a à nouveau fait parler de lui  mais pour une mauvaise raison. Un jeune homme de 19 ans a en effet reconstitué l’une des scènes gores du film en tuant un camarade de 17 ans (article de la BBC). Ce qui a donné aux journaux anglais une bonne raison de fustiger une nouvelle fois la violence au cinéma.

Christopher Smith a de son côté continué a explorer les possibilités du film d’horreur en réalisant « Triangle » (2009) et « Blackdeath » (2010). En 2010, il confiait que le genre offrait encore plein de possibilités et qu’il n’en avait pas fini : « Il y a tant de sous genres dans l’horreur que je veux explorer que je pourrais continuer pendant longtemps et ne jamais reprendre le même concept deux fois. C’est ce qui rend le genre si génial » (voir suite de l’interview). On attend donc le prochain.

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

DVD Paramount zone 2 FR. Version originale sous titrée en français et version française. Nombreux bonus.