Roy Budd (1947-1993)

Né à Londres en 1943, génie musical précoce, Roy Budd commença à jouer du piano à 4 ans, et participe deux ans plus tard à  son premier concert public au London Coliseum. Année où l’on découvrit qu’il avait l’oreille absolue. Durant son enfance, il a formé plusieurs groupes de jazz. Il enregistre son premier LP en 1965 « Prick it yourself up ».

Roy Budd travailla d’abord pour le petit écran (la série « Mr Rose » en 1967) avant de composer sa première bande originale de film trois and plus tard pour le western américain »Soldier blue » (Ralph Nelson, 1970) qui a fait sensation à l’époque pour sa position pro indienne et sa violence.

C’est l’année suivante qu’il composera sa bande originale la plus connue, pour le cultissime Get Carter (Mike Hodges, 1971) où il utilisait la bande sonore du film dans sa composition (notablement pour le titre principal où l’on entend en fond  le bruit du train que Carter prend pour se rendre à Newcastle).

Durant les années 70, Roy Budd a écrit des bandes originales fidèles à leur époque mais très inspirées, enrichies par une culture musicale très diversifiée. Le résultat est souvent très intéressant, et les bandes originales de Roy Budd ont le mérite cinématographique d’avoir enrichi les films qu’elles ont illustrés, et d’être d’une qualité musicale exceptionnelle qui justifie tout à fait leur écoute, indépendamment des films pour lesquelles elles ont été composées.

Roy Budd est mort en 1993, âgé de 46 ans, des suites d’une hémorragie cérébrale.

Soldier blue (1970)
Get Carter (1971)
Fear is the key (1972)
Man at the top (1973)
The black windmill (1974)
Diamonds (1975)

 

 

A découvrir également :