Review of: Peaky Blinders
série tv:
Steven Knight

Reviewed by:
Rating:
4
On 14 décembre 2014
Last modified:8 mars 2015

Summary:

Une série historiquement fantaisiste et toute en démesure mais réussie qui suit les aventures criminelles d'un gang de Birmingham après la première guerre mondiale

Une série  historiquement fantaisiste mais distrayante qui suit les aventures criminelles d’un gang de Birmingham après la première guerre mondiale

Peaky Blinders-2.jpg

Peaky Blinders (2013)

Série créée et écrite par Steven Knight

Réalisée par Otto Bathurst  et Tom Harper (saison 1) et  Colm McCarthy (saison 2)

Avec Cillian Murphy, Sam Neill, Helen McCrory,…

Directeur de la photographie : George Steel (saison 1) et Simon Dennis (saison 2)

Produit par Katie Swinden (saison 1) et Laurie Borg (saison 2) pour Tiger Aspect Productions

2 saisons. 12x50mn

Première diffusion : le 12 septembre 2013

UK

Après la première guerre mondiale, le gang des Peaky Blinders a la main sur les activités illicites à Birmingham. Menée par l’ambition sans limite de Tommy Shelby (Cillian Murphy), les Peaky Blinders prennent des risques et affrontent le gouvernement anglais, les Irlandais et tentent même de conquérir Londres. Mais ils trouvent sur leur chemin un adversaire de taille, le Chief Inspector Chester Campbell (Sam Neill).

La série est tirée très librement de l’histoire des Peaky Blinders, un gang légendaire de Birmigham. Mais si les vrais Peaky Blinders ont connu leur heure de gloire à la fin du XIXe siècle et avaient bel et bien disparu après la première guerre mondiale, ici l’histoire de la série est située justement en 1919.

Les personnages centraux n’ont jamais existé, et l’appel discret à des figures historiques (principalement Churchill) ne sont là que pour donner un vernis de réalisme à une série très fantaisiste. Non que « Peaky Blinders » s’en cache. Voici une série dramatique criminelle d’époque qui use (et abuse) d’un style ultra moderne : une bande sonore très rock et une photo hyper léchée qui donne à l’Angleterre industrielle et sa pauvreté endémique un rendu visuel qui se rapproche du baroque d’un « Blade Runner » et se distancie de l’effort de reconstitution parfois scolaire d’une série historique classique (« Dowtown Abbey » par exemple).

« Peaky Blinders » peut en fait s’avérer très vite agaçant par ses partis pris. Pourtant sa stylisation au trait forcé passe la plupart du temps. En bonne partie parce que l’histoire est forte et les personnages plus grands que nature. La lutte entre Tommy Shelby, beau gosse torturé (c’est un vétéran de la première guerre) ambitieux et insondable et me démoniaque chief inspector Campbell résume à elle seule l’esprit la série. Tout est dans la démesure, mais sur ce point « Peaky Blinders » ne souffre pas de manque de cohérence !

Le casting est princier, avec notamment les irelandais Cillian Murphy (Inception, Le Vent se lève,…) et Sam Neill (Jurassic Park, L’Antre de la folie,…) dans les rôles principaux.

Après une première saison qui se cherchait encore avec des excès stylistiques et des lenteurs ou maladresses au niveau de l’intrigue, la deuxième prend de l’assurance et ses aises. Ce n’est pas encore parfait, loin s’en faut. Et ceux qui sont allergiques au style de la première saison risquent également de passer à côté de la seconde. Mais l’échappée partielle vers Londres fait du bien à tout le monde ! Et donne plus de poids aux personnages secondaires, de la tante à poigne de fer mais au coeur ravagé Polly au chef de gang juif Alfie Solomons (porté par un Tom Hardy en pleine forme).

Le créateur de la série Steven Knight n’est pas un débutant. Il a écrit notamment « Dirty Pretty Things » pour Stephen Frears ou encore « Eastern promises (Les Promesses de l’ombre) pour Cronenberg… mais aussi le mauvais « Closed Circuit » pour John Crowley. Il a récemment écrit et réalisé « Locke » avec Tom Hardy.

Le réalisateur Colm McCarthy qui réalise la saison 2 avait déjà traîné sur « Sherlock », « Ripper Street » et « Doctor Who ». Il fait un boulot très honnête et évite certains excès stylistiques de la première saison.

Saison 1

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

Saison 2

Rating: ★★★★★★★☆☆☆ 

Les deux premières saisons sont disponibles en DVD ou Blu-ray en import UK de la BBC. Version originale avec des sous titres anglais. Pas de DVD français pour l’instant.