Review of: Mr Holmes
Drame:
Bill Condon

Reviewed by:
Rating:
4
On 20 février 2016
Last modified:20 février 2016

Summary:

Un Holmes au bord de la sénilité qui retrouve son humanité enfouie. Une interprétation magistrale de Ian McKellen.

Un Holmes au bord de la sénilité qui retrouve son humanité enfouie. Une interprétation magistrale de Ian McKellen.

MrHolmes2015

Mr. Holmes (2015)

Réalisé par Bill Condon

Ecrit par Jeffrey Hatcher d’après le roman de Mitch Cullin

Avec Ian McKellen, Laura Linney, Hiroyuki Sanada, Milo Parker,…

Directeur de la photographie : Tobias A. Schliessler

Musique : Carter Burwell

Produit par Iain Canning, Anne Carey et Emile Sherman

Drame

UK / USA

« En 1947, Sherlock Holmes (Ian McKellen), désormais à la retraite, vit paisiblement dans le Sussex, avec sa gouvernante et son fils. Mais la quiétude recherchée n’est que de façade… Sa dernière affaire le hante encore et toujours. Malheureusement seuls quelques fragments sont encore vivaces : une altercation avec un époux en colère, un lien profond mais mystérieux avec son épouse fragile. Si son légendaire pouvoir de déduction n’est plus intact, et si Watson n’est plus là, Holmes va se lancer dans son ultime enquête, la plus compliquée de sa longue carrière… »

MrHolmes-affiche« Mr Holmes » se base sur une idée originale due au romancier américain Mitch Cullin. Sherlock Holmes est désormais à la retraite et souffre de trous de mémoire. Il tente de se rappeler des détails de sa dernière affaire qui lui a fait abandonner son activité de détective privé, et qui est la cause aujourd’hui d’un sentiment de culpabilité tenace. Parallèlement, Holmes se prend d’amitié pour le jeune fils de sa gouvernante à qui il fait partager sa passion des abeilles.

Le film scénarisé par Jeffrey Hatcher (« The Duchess » ou encore le « Casanova » de Lasse Hallström) et réalisé par l’Américain Bill Condon (« Dreamgirls », « The Fifht Estate ») aurait pu facilement tombé dans la mièvrerie ou la sénilité précoce comme son personnage principal.

Mais en fait « Mr. Holmes » est un film assez touchant et bien foutu. Il n’essaie nullement de nous sortir le dernier mystère insondable résolu par Holmes, figure légendaire quasi déifiée. Non il s’intéresse au personnage lui-même et en fait sortir sa part d’humanité (souvent si bien cachée).

Le face à face du petit garçon et du vieil homme sénile aurait pu donner lieu à quelques scènes dégoulinantes mais ça passe plutôt bien.

La réussite du film est en bonne partie due à Ian McKellen qui est juste sublime dans le rôle de ce Sherlock Holmes au bord de la démence. Sa prestation porte le film sans non plus l’étouffer. D’ailleurs, le reste du casting est très bon, notamment Laura Linney dans le rôle de la gouvernante et le jeune Milo Parker dans le rôle de son fils.

La mise en scène de  Bill Condon est à la limite de la préciosité, mais son élégance est indéniable, et on a droit à un film visuellement assez fort qui évite les excès.

[xrr rating=7/10]

 

Suivez-nous :