Review of:

Reviewed by:
Rating:
1
On 5 mars 2016
Last modified:5 mars 2016

Summary:

Un drame historique qui avait du potentiel mais qui est plombé par un scénario idiot dépourvu de la moindre subtilité.

Un drame historique qui avait du potentiel mais qui est plombé par un scénario idiot dépourvu de la moindre subtilité.

effie gray review dakota

Effie Gray (2014)

Réalisé par Richard Laxton

Ecrit par Emma Thompson

Avec Dakota Fanning, Greg Wise, Tom Sturridge, Emma Thompson, James Fox,…

Directeur de la photographie : Andrew Dunn

Musique de Paul Cantelon

Produit par Andreas Roald et Donald Rosenfeld pour Sovereign Films (II)

Romance / Histoire

UK

En 1848, Euphemia Gray (Dakota Fanning) épouse l’écrivain et critique d’art John Ruskin (Greg Wise). Mais pour la nouvelle mariée, c’est un cauchemar qui commence.

Effie-Gray-KA-2« Effie Gray » raconte une affaire de moeurs bien connue qui a été traitée maintes fois déjà dans la fiction (théâtre, roman, opéra,…). L’histoire du couple Ruskin est rentrée dans l’histoire du fait de la célébrité de Ruskin mais aussi par le côté très atypique de leur couple. Quand Gray a finit par obtenir l’annulation de leur mariage huit ans après leurs noces, ce fut pour cause de non consommation (elle était encore vierge). Elle finira par épouser John Millais, un peintre qui avait fait le portrait de son ex-mari, et eut huit enfants.

Au cinéma, cela fait un certain temps que cette histoire n’avait pas été traitée (à part un court métrage de 1994), donc pourquoi pas ? D’autant que le contexte artistique (les préraphaélites) est intéressant.

Le scénario est dû à l’actrice Emma Thompson qui a déjà une jolie expérience en la matière (elle a notamment signé les scripts des deux films pour enfants de la série Nanny McPhee) ou encore le « Sense and Sensibility » (Raison et sentiment) de Ang Lee. A la réalisation on retrouve Richard Laxton, formé à la télévision au début des années 90, qui avait signé notamment en 2004 « Grow Your Own » t en 2009 « An Englishman in New York » avec John Hurt.

Et pourtant, même si les auspices étaient plutôt favorables à un drame historique convenable, on se retrouve avec un film complètement raté.

Les images sont très belles (notamment dans la partie qui se déroule dans la campagne écossaise) mais la mise en scène est lourde (les effets de ralentis, les gros plans à n’en plus finir sur le visage las de l’angélique héroïne et sur celui sévère et cruel du sombre Ruskin),… Sans parler de la musique (encore de la soupe à base de piano et de violons) qui est omniprésente (on se met à guetter les moments de silence). Mais surtout on a droit à un traitement scénaristique digne de la collection Harlequin. Aucune subtilité dans les situations, des personnages sans aucun relief et unidimensionnels (je plains les acteurs principaux Dakota Fannin et Greg Wise), le contexte artistique juste effleuré au début du film,… Le scénario gâche une belle opportunité d’offrir un film sensible sur un couple impossible dans un contexte artistique et social passionnants. C’est difficilement excusable !

Rating: ★★☆☆☆☆☆☆☆☆ 

DVD zone 2 FR. Studio Universal Pictures. Version originale sous-titée en français et version française.

A découvrir également :