Review of: Bar Mitzvah Boy
Comédie dramatique:
Jack Rosenthal

Reviewed by:
Rating:
4
On 31 août 2015
Last modified:23 novembre 2016

Summary:

Une comédie douce amère sur le passage à l'âge adulte. Une écriture impeccable et des acteurs excellents en font un modèle du genre.

Une comédie douce amère sur le passage à l’âge adulte. Une écriture impeccable et des acteurs excellents en font un modèle du genre.

bar_mitzvah_boy1976

Bar Mitzvah Boy (1976)

Ecrit par Jack Rosenthal

Réalisé par Michael Tuchner

Avec Jeremy Steyn, Maria Charles, Bernard Spear, Jonathan Lynn, Adrienne Posta,…

Directeur de la photographie : Elmer Cossey

Produit par Graeme MacDonald

Episode de « Play for Today » diffusé le 14 Septembre 1976

Comédie dramatique

75mn

UK

A la veille de sa Bar Mitzvah, le jeune Eliott (Jeremy Steyn) se pose des questions sur les adultes qui l’entourent. A-t-il vraiment envie de devenir un homme et de leur ressembler ?

« Bar Mitzvah Boy » est l’une des oeuvres les plus connues et célébrées de Jack Rosenthal, l’un des scénaristes phares de l’âge d’or de la télévision britannique qui s’étend du début des années 60 à la fin des années 70. En 40 ans de carrière (il est mort en 2004), Rosenthal a oeuvré aussi bien dans le soap (Coronation Street), la mini série, le sitcom, la série et bien entendu dans la forme la plus célébrée de fiction télévisée britannique : la single play. Sans parler de ses scénarios occasionnels pour le grand écran : « Yentl » (1983), ‘The Chain » (1984) ou encore « Captain Jack » (1999),…

« Bar Mitzvah Boy » est une single play écrite en 1976 pour la célèbre anthologie de la BBC « Play for Today » qui a été diffusée sur BBC1 de 1970 à 1984.

On y suit les derniers préparatifs de la Bar Mizvah du jeune Eliott et le fameux jour… qui ne se déroulera pas tout à fait comme prévu.

Eliott a-t-il vraiment envie de passer ce rite de passage à l’âge adulte qui fera de lui un homme ? Très mature sur certains aspects mais encore au fond un enfant de 13 ans, toute la pression de l’événement pèse sur ses épaules. Seul garçon d’un couple simple vivant dans le Nord Est de Londres, il n’est que trop conscient de l’attente de ses parents. Sa mère panique pour un rien, son père semble juste avoir hâte qu’on en finisse, son grand-père radote,… Quant à sa grande soeur, elle s’agace de son perfectionnisme apparent et n’est pas à l’écoute de ses angoisses.

« Ce jour est encore plus important pour les parents que pour toi. C’est le jour le plus important de leur vie ».

Oui mais pourquoi devenir un adulte ? Pour ressembler à son père qui ne semble jamais satisfait , à son grand-père qui se comporte en enfant ou encore à son beau-frère un peu niais et servile ?

Soudainement pris de panique, il va commettre l’irréparable, prendre la fuite pendant la cérémonie !

« Bar Mitzvah Boy », récompensée du BAFTA de la meilleure single play, est une oeuvre parfaitement maîtrisée. En 75 minutes, Jack Rosenthal nous livre une comédie douce-amère sur le passage à l’âge adulte avec ce qu’il faut de moments comiques et d’émotion. Les personnages sont bien définis, les dialogues ciselés avec art,… Bref un très bel exemple de la qualité des single plays et du savoir faire d’un scénariste au sommet de son art.

La distribution est parfaite, notamment les parents plus vrais que nature (Maria Charles et Bernard Spear)… et bien sûr le jeune Jeremy Steyn qui faisait ici des débuts très probants à l’écran (on le retrouvera trois ans plus tard dans un épisode de la série télé « Angels » et puis… c’est tout). On retrouve aussi dans le rôle du grand nigaud de beau-frère Jonathan Lynn qui co-créera en 1980 la sitcom politique « Yes Minister » et aura un succès un peu plus mitigé dans la réalisation de comédies grand public des deux côtés de l’Atlantique (Nuns on the Run, Sergent Bilko, The Distinguished Gentleman,…).

Malgré la reconnaissance critique et publique de Jack Rosenthal, la BBC attendra 2011 avant d’éditer en DVD les single plays qu’il a écrit pour la Beeb (dont trois ont été récompensées par des BAFTAs). En 2009 encore, la veuve de Rosenthal se plaignait que la BBC refuse d’éditer en DVD les dites oeuvres en raison du risque commercial (!). Heureusement la BBC est revenue sur sa décision et je vous recommande chaudement le coffret « Jack Rosenthal at the BBC » (avec des sous-titres anglais).

Rating: ★★★★★★★★☆☆ 

Coffret DVD Jack Rosenthal at the BBC. Version originale avec des sous-titres anglais.

A découvrir également :