Biographie / Guerre:
Richard Attenborough

Reviewed by:
Rating:
3
On 9 septembre 2013
Last modified:12 octobre 2015

Summary:

Très belle biographie, mais trop scolaire, sur les premières années de Winston Churchill.

Très belle biographie, malheureusement un peu trop scolaire, sur les premières années de Winston Churchill.
Young Winston - Simon Ward

Young Winston (1972)

(Les griffes du lion)

Réalisé par Richard Attenborough

Ecrit par Carl Foreman d’après l’auto-biographie de Sir Winston Churchill « My early life »

Avec Simon Ward, Robert Shaw, Anne Bancroft, John Mills, Ian Holm, Anthony Hopkins,…

Directeur de la photographie : Gerry Turpin

Produit par Columbia Pictures Corporation et Open Road

Biographie / guerre

157mn

UK / USA

 

Le film s’attache aux toutes premières années de Winston Churchill (interprété par Simon Ward), de son enfance jusqu’à son entrée au parlement à l’âge de 26 ans en 1900. Le film couvre ainsi une période assez peu connue de la vie de Churchill, et est largement basé sur son auto-biographie « My early life ».

Young Winston - afficheL’idée du film aurait été suggérée par Churchill lui même. Quand il rencontra le scénariste  américain Carl Foreman qu’il félicita pour  The Guns of Navarone (les Canons de Navarone, 1961), il lui glissa que son autobiographie sur ses jeunes années « My early life » ferait un excellent film. Foreman, grand admirateur de Churchill, se mit à travailler sur le sujet. Il approcha lui-même Richard Attenborough, dont il avait admiré le travail sur le film anti guerre « What a lovely war » qui a marqué ses débuts à la réalisation en 1969.

Au début des années 1970, alors qu’il s’attaque à « Young Winston », Richard Attenborough est depuis longtemps une star du grand écran qui a été révélée dans le fameux « Brigthon Rock » (1947) des frères Boulting. Il connait également bien l’envers du décor, ayant touché à la production dès le début des années 60 (The Angry Silence, Whistle down the wind). Mais en tant que réalisateur, il est encore un débutant, et « Young Winston » est un film à grand spectacle qui avait de quoi l’intimider. Dans l’interview, présent sur le DVD du film, Attenborough révèle s’être amusé comme un enfant pendant le tournage.

Au résultat on a un film imposant de 2h37. On y voit la maitrise de Richard Attenborough dans le choix des acteurs, pour lequel il a eu de son aveu une grande dose de liberté, imposant le jeune Simon Ward pour jouer le rôle de Winston Churchill. Le casting est tout simplement en or massif aussi bien au niveau des rôles principaux (Robert Shaw et Anne Bancroft dans le rôle des parents de Winston) qu’au niveau des rôles secondaires (John Mills, Anthony Hopkins, Ian Holm,…).

Heureusement, « Young Winston » n’est pas seulement un film à grand spectacle, d’ailleurs il s’attarde longuement sur les relations compliquées de Winston avec son père, relations qui vont déterminer ses choix de carrière et forger sa force de caractère. Ces moments d’intimité entre le père et le fils sont d’ailleurs peut être les plus réussis du film.

« Young Winston » bénéficie aussi d’une belle maitrise visuelle, avec une très belle photo de Gerry Turpin (qui n’a pas à rougir par rapport aux grandes productions de David Lean). Mais le problème du film réside ailleurs. Difficile, même en 1972, de faire une biographie distanciée sur Churchill, le Grand Héros britannique, alors décédé depuis seulement sept ans.

Le film est porté, habité par la voix de Churchill. Voix impertinente qui n’hésite pas à aller dans l’auto dérision. Mais celle-ci est trop présente notamment par le biais de la voix off. Alors oui, ça permet d’avoir quelques observations sarcastiques du vieux Churchill sur sa jeunesse,  mais comme souvent ce type de procédé a tendance à alourdir un film, à amoindrir sa portée visuelle. Et son usage quasi systématique tout au long du film alourdit notablement « Young Winston ». Pas sûr non plus que les interviews des personnages, qui renforcent le ton semi documentaire du film, et imposés par Foreman, soient une très bonne idée. Richard Attenborough l’avoue lui-même durant l’interview présent sur le DVD.

Et il est assez clair quand on voit le film que le scénariste chevronné Carl Foreman avait sans aucun doute une trop grande main mise sur le film, que le « jeune » réalisateur Attenborough n’a pas forcément su maitriser.

Néanmoins, grâce à la somptuosité de ses images, et la maitrise de ses acteurs (Simon Ward incarne un jeune Churchill tout à fait convainquant), et la grandeur du personnage historique ici montré sous une facette peu connue, le film reste un film biographique de grande qualité. Dont le seul défaut est  d’être trop scolaire et respecteuse de son sujet.

[xrr rating=7/10]

DVD Sony Picture Home Entertainment. Zone UK. Version française et version originale sous titrée en français.  Bonus : Documentaire « A national hero brought to life » (interview avec Simon Ward) + «  »Reflections of a director » (interview avec Richard Attenborough

A découvrir également :