Guerre:
Anthony Asquith

Reviewed by:
Rating:
4
On 21 août 2015
Last modified:21 août 2015

Summary:

"We Dive at Dawn" (1943) est un film de guerre intelligent et efficace qui a bien retenu les leçons de "In Which We Serve".

We Dive At Dawn

We Dive at Dawn (1943)

(Plongée à l’aube)

Réalisé par Anthony Asquith

Ecrit par J.B. Williams et Val Valentine

Avec John Mills, Louis Bradfield, Eric Portman, Ronald Millar,…

Directeur de la photographie : Jack E. Cox

Produit par Edward Black pour Gainsborough Pictures

Guerre / drame

UK

L’équipage du sous marin « The Sea Tiger » profite d’une escale de plusieurs jours pour aller voir leur famille et faire la fête. Mais dès le premier jour tout le monde est rappelé à bord. The Sea Tiger doit prendre la mer pour partir en chasse du cuirassier allemand, le Brandenburg.

Plongée à l'aubeTourné aux studios Gaumont-British à Londres par Gainsborough Pictures, « We Dive at Dawn » est un très bon exemple de ce cinéma de propagande qui joua un rôle non négligeable dans le moral des Britanniques pendant la seconde guerre mondiale.

Encore une fois c’est la crème du cinéma britannique qui est « réquisitionné » pour rendre hommage au courage des soldats britanniques. Anthony Asquith avait déjà marqué le cinéma avec des films comme « Pygmalion » (1938) ou « A Cottage on Dartmoor » (1929). Pendant la guerre, il réalisera une poignée de films de propagande de très bonne facture. Le casting rassemble deux grandes stars de l’époque : John Mills bien entendu mais aussi Eric Portman (révélé deux ans auparavant dans le « 49th Parallel » de Michael Powell). A noter qu’on y voit l’une des rares apparitions à l’écran de Ronald Millar (plus connu en tant que scénariste : « Frieda » en 1947, « So Evil My Love » en 1948 ou encore « Scaramouche » en 1958).

Ici tout ce beau monde est réuni pour rendre hommage aux sous-mariniers qui risquaient leur vie en mer, sur l’exemple du modèle de « In Which We Serve » (1942) de David Lean et Noel Coward qui lui rendait hommage aux équipages des navires de guerre.

Comme son prédécesseur, « We Dive at Dawn » nous propose une histoire d’hommes avec des personnages très diversifiés à l’image de ses deux personnages principaux : le commandant Lt Taylor (John Mills déjà à l’affiche de « In Which We Serve ») est un commandant coureur de jupons mais un bon officier, le technicien Hobson (Eric Portman) est un homme intelligent et doué mais qui souffre d’un problème d’alcoolisme qui a détruit son mariage et qui l’a éloigné de son fils…

Les vingt premières minutes du film nous permettent de découvrir des êtes humains avec leurs qualités et leurs failles. Ce qui permettra bien sûr de nous attacher à leur sort une fois qu’ils seront partis en mission. « We Dive at Dawn » n’oublie jamais ses personnages, ni l’action et le suspense, et se veut même réaliste (la scène d’attaque du bateau de guerre allemand ressemble plus à une partie de colin-maillard qu’à une scène de guerre « hollywoodienne »).

« We Dive at Dawn » est un film intelligent et efficace qui a bien retenu les leçons de « In Which We Serve » et une très belle réussite en matière de film de propagande.

[xrr rating=8/10]

DVD Elephant Films. Bonus : documentaire « Un monde en guerre ». Version originale sous titrée en français et version française.
Il est également présent dans le coffret DVD « Le cinéma en guerre » (Elephant Films)

Suivez-nous :

A découvrir également :