Review of: Utopia (2013)
Product by:
Dennis Kelly

Reviewed by:
Rating:
3
On 18 août 2013
Last modified:20 octobre 2015

Summary:

Série conspirationniste qui n'hésite pas à aller dans les extrêmes, "Utopia" a fait sensation. Ames sensibles s'abstenir.

Série conspirationniste qui n’hésite pas à aller dans les extrêmes, « Utopia » a fait sensation. Ames sensibles s’abstenir.

Utopia (2013), une série Channel 4

Utopia (2013)

Créé par Denis Kelly

Ecrit par Mark Aldridge, Dennis Kelly, Huw Kennair-Jones et Clare McDonald

Réalisé par Marc Munden et Alex Garcia Lopez

Avec Fiona O’Shaughnessy, James Fox, Neil Maskell, Adeel Akhtar,…

Directeur de la photographie : Ole Bratt Birkeland

Produit par Rebekah Wray Rogers

Diffusé en janvier 2013 sur Channel 4

6×50 mn

UK

« Utopia » est un comics conspirationniste légendaire sur lequel plane le mystère. Des fans forment une mini société secrète sur le web pour en discuter. Quand l’un d’eux entre en possession de l’original d’une suite no publiée, ils décident de se rencontrer. Mais deux tueurs se mettent à les traquer, et les cadavres s’amoncellent.

« Utopia » est une mini série très stylisée. Un calme glacial semble peser constamment sur la trame narrative, et une menace sourde guetter les personnages. Même son hyper violence (élimination expéditive, torture,…), omniprésente, graphique et qui n’épargne personne (même les enfants), n’est pas cathartique, mais rajoute un poids supplémentaire dans l’ambiance déjà pesante.

Les scénaristes ont notamment oser une scène de massacre dans une école. Ce que les Britanniques ont tendance à éviter depuis le massacre de Dunblane en 1996 (un homme s’est introduit dans une école primaire écossaise et a tué 16 enfants et un adulte avant de se donner la mort).

La série joue des contrastes. Cette ambiance de fin du monde et d’inhumanité baigne dans des couleurs très vives, et est secouée de pointes d’humour noir qui jouent comme des clins d’oeil au téléspectateur.

La série a fait sensation en créant la polémique sur sa violence (le régulateur anglais Ofcom a notamment reçu 44 plaintes). Il faut en effet avoir les tripes bien accrochées, vous êtes prévenus.

Faut il prendre « Utopia » au sérieux ? Non. Vous y trouverez tous les thèmes conspirationnistes les plus éculés. Mais ils sont ici utilisés pour créer un univers à part entière que vous allez soit adorer soit détester.

Les acteurs sont tous excellents. On retrouve notamment Neil Maskell (Kill List) dans la peau du tueur sans émotion, rôle qui lui va très bien. Fiona O’Shaughnessy est également convaincante dans le rôle central de Jessica Hyde, celle que tout le monde cherche. Mais son personnage, comme d’ailleurs la série elle-même, est parfois un peu too much, stylisée sans véritable fond.

Si la fin de la saison est décevante, elle ouvre clairement la voie à une suite. Pari judicieux car « Utopia » a été reconduite pour une seconde saison.

[xrr rating=6/10]

DVD Channel 4. Présence de sous titres inconnue.

A découvrir également :