Review of: Bandits, bandits
Fantastqiue:
Terry Gilliam

Reviewed by:
Rating:
4
On 1 juin 2016
Last modified:1 juin 2016

Summary:

Premier grand film de Terry Gilliam en solo qui démontre ici que sa créativité visuelle peut se marier avec une intrigue, si loufoque soit-elle.

Premier grand film de Terry Gilliam en solo qui démontre ici que sa créativité visuelle peut se marier avec une intrigue, si loufoque soit-elle.

Time Bandits 1981

Time Bandits (1981)

(Bandits, bandits)

Réalisé par Terry Gilliam

Ecrit par Michael Palin et Terry Gilliam

Avec David Rappaport, Ralph Richardson, David Warner, Sean Connery, Shelley Duvall, John Cleese, Ian Holm, Peter Vaughan,…

Directeur de la photographie : Peter Biziou

Musique : Mike Moran

Produit par Terry Gilliam pour HandMade Films

116 mn

Comédie / SF / Fantastique / Aventures

UK

Fils unique de parents bas du plafond qui passent leur temps devant la télé, le jeune Kevin (Craig Warnock) se réfugie dans l’histoire et les livres. Un soir, alors qu’il s’apprête à s’endormir, un chevalier en armure et son cheval sortent de son armoire ! Il croit avoir rêvé, mais le lendemain, c’est un groupe de sept nains qui débarque et l’entraine avec eux !

Time_bandits1981TerryGilliamAu début des années 80, Terry Gilliam était encore avant tout l’animateur fou des Monty Python. Mais il avait déjà co-réalisé avec Terry Jones « Monty Python and the Holy Grail » (1975) et avait signé deux ans plus tard son premier film, une adaptation pythonesque du poème absurde  de Lewis Caroll « Jabberwocky ».

Bien plus fou et original que « Jabberwocky », « Time Bandits » est le premier monument de créativité visuelle signé  par le seul Terry Gilliam. Il gagne ici en individualité et s’émancipe de l’humour pythonesque. Gilliam y montre toute l’étendue de son talent qui s’épanouira en 1985 dans son film qui reste encore aujourd’hui le plus réussi : « Brazil« .

« Time Bandits » est né du cerveau de Gilliam et de son compère des Pythons, Michael Palin. Même si les prémices sont extravagants, ici l’absurde est plus maitrisé et l’histoire, quoique pour le moins excentrique, est menée avec une certaine rigueur.

Au centre de l’histoire un jeune garçon qui croise le chemin de nains, serviteurs de Dieu qui se sont rebellés et ont volé à leur maitre la carte du temps pour faire carrière en tant que brigands ! Au fil de leurs expéditions temporelles, nos aventuriers en herbe, traqués à la fois par Dieu (Ralph Richardson) et Satan (David Warner), vont tomber sur des figures mythiques comme Napoléon (Ian Holmes), Robin des Bois (John Cleese) ou encore le roi Agamemnon (Sean Connery).

Avec une telle histoire, l’équilibre entre comédie, aventures et grand n’importe quoi est difficile à garder. Et parfois, sans grande surprise, le film perd le fil. Mais comme par magie, il ne tombe jamais dans l’absurdité gratuite. Le casting en or, qui s’en donne à coeur joie, n’est pas pour rien dans la réussite du film. Mention spéciale à l’équipe de nains menée par un David Rappaport excellent.

On peut encore s’étonner qu’un projet aussi fou, et dispendieux (avec son budget de 5 millions de dollars), ait pu voir le jour. Heureusement, le projet s’est attiré les bonnes grâces de Handmade Films, maison de production co-fondée par le Beatles George Harrison afin de financer le deuxième film des Monty Python « Life of Brian » (1979).

Contre toute logique commerciale, « Time Bandits » remporta un énorme succès, notamment aux Etats-Unis, lançant définitivement la carrière de Gilliam en tant que réalisateur. Gilliam travaillera d’ailleurs à plusieurs reprises sur l’idée d’en faire une suite pour la télévision (notamment sous forme de série).

Notons que Studio M6 vient de rééditer en 2015 le DVD en zone 2 FR. Mais ça peut valoir le coup de rechercher le coffret DVD Studio Canal sorti en 2004 et comprenant un DVD bonus et un livret dont la préface est écrite par l’humoriste, acteur et cinéaste français Albert Dupontel, grand fan du film et de Terry Gilliam. Et pour les adeptes du Blu-ray il faut pour l’instant se rabattre sur l’édition anglaise sortie chez Arrow en 2013 (avec des sous titres anglais) et comprenant une restauration du film et de nombreux bonus.

Rating: ★★★★★★★★☆☆ 

DVD zone 2 FR (2015). Studio M6 Vidéo. Version originale sous titrée en français et version française. 

A découvrir également :