Review of: Tiger Bay
Trhiller:
J. Lee Thompson

Reviewed by:
Rating:
4
On 23 avril 2014
Last modified:11 octobre 2015

Summary:

Un thriller efficace et une histoire d'amitié improbable entre un marin polonais meurtrier et une jeune fille mythomane.

Un thriller efficace et une histoire d’amitié improbable entre un marin polonais meurtrier et une jeune fille mythomane.

Tiger Bay 1959

Tiger Bay (1959)

(Les yeux du témoin)

Réalisé par J. Lee Thompson

Ecrit par John Hawkesworth et Shelley Smith d’après la nouvelle de Noël Calef

Avec John Mills, Hayley Mills, Horst Buchholz,…

Directeur de la photographie : Eric Cross

Musique : Laurie Johnson

Produit par John Hawkesworth pour Independent Artists

Crime / Thriller

105 mn

UK

Korchinsky (Horst Buchholz) est un marin polonais installé à Cardiff. Il rentre d’un long voyage en mer et est heureux de retrouver sa fiancée. Mais celle-ci ne veut plus le voir.  Lors d’une dispute, il la tue par accident. Une jeune fille Gillie (Hayley Mills) est témoin du meurtre. 

Tiger Bay (Affiche)« Tiger Bay » (le titre du film est une référence au nom donné aux docks de Cardiff où se déroule l’action) est un thriller qui offre son premier rôle à Hayley Mills, fille de John Mills, et qui joue ici face à sa star de père. Cette première apparition aurait pu rester anecdotique si le film n’était de qualité, et si Hayley Mills ne s’était pas révélé une très bonne actrice.

On le sait, les enfants au cinéma peuvent donner le meilleur (le naturel) comme le pire (le cabotinage éhonté).  Avec Hayley Mills, alors âgée de 12 ans, on a une bonne pioche. Elle est tout à fait convaincante dans « Tiger Bay » comme elle le sera deux ans plus tard dans « Whistle Down the Wind ».

Dans « Tiger Bay », Hayley joue le rôle d’une petite fille élevée par sa tante. Un garçon manqué, tête de lard, qui ment comme un arracheur de dent. Et qui se prend de sympathie pour le jeune marin polonais. Nous sommes dans un film britannique des années 50, avec un enfant qui plus est dans les personnages principaux, on se doute que tout ne finira pas forcément bien pour notre marin qui a quand même commis un meurtre. Mais si la morale est sauve, le dénouement est plutôt malin et pas inintéressant.

L’acteur allemand Horst Buchholz signe ici une belle composition dans le rôle du marin polonais qui n’est pas dénué d’une part d’ombre et qu’on sent propice aux fulgurances de violence, mais qui malgré tout, malgré son crime, trouve une certaine forme de rédemption à travers l’amitié de cette jeune fille.

John Mills joue pour sa part un superintendant plutôt désagréable qui nous pousse d’autant plus à souhaiter que Korchinsky s’en sorte. Le suspense est en tout cas bien maintenu jusqu’à la fin.

Le film est signé J. Lee Thompson qui avait signé déjà quelques très bons films dont le classique précurseur du sink kitchen drama « Woman in a dressing gown » en 1957.

[xrr rating=7/10]

Présent dans le coffret DVD John Mills – Centenary Collection Part 2. Zone 2 UK. ITV DVD. Version originale avec sous titres anglais.

A découvrir également :