Comédie / horreur:
Douglas Hickox

Reviewed by:
Rating:
4
On 14 avril 2016
Last modified:14 avril 2016

Summary:

Une comédie noire grand guignolesque réjouissante avec un casting exceptionnel qui cabotine à tout va ! Du bonheur !

Une comédie noire grand guignolesque réjouissante avec un casting exceptionnel qui cabotine à tout va. Du bonheur !

Theatre of Blood (1973) Vincent Price et Diana Rigg

Theatre of Blood (1973)

(Théâtre de sang)

Réalisé par Douglas Hickox

Ecrit par Anthony Greville-Bell

Avec Vincent Price, Diana Rigg, Ian Hendry, Harry Andrews, Jack Hawkins, Michael Hordern, Arthur Lowe, Dennis Price, Robert Morley, Milo O’Shea , Eric Sykes, Diana Dors,…

Directeur de la photographie : Wolfgang Suschitzky .

Musique : Michael J. Lewis

Produit par John Kohn et Stanley Mann pour Harbour Productions Limited, Cineman Films

Comédie / Horreur

104 mn

UK

Après avoir subi pendant des années les critiques assassines d’un groupe de journalistes, l’acteur Edward Lionheart (Vincent Price) décide de prendre sa revanche sur ceux qui ont ruiné sa carrière. Après s’être fait passer pour mort, il va se débarrasser de ses détracteurs en les executant un par un. Il met en scène ses crimes en s’inspirant des oeuvres de Shakespeare,

theatre_of_blood_1973Douglas Hickox fait partie de ces réalisateurs atypiques qu’on ne peut pas mettre dans une case. Assistant réalisateur pendant une bonne partie des années 50, il passe à la réalisation en 59 avec le film de monstres « Behemoth the Sea Monster ».  Suivront huit films aussi différents que les musicals « It’s all over town » (1963) et « Just for you » (1966), « Entertaining Mr. Sloane » adapté de la pièce de Joe Orton, le thriller « Sitting Target » (1972) ou le polar « Brannigan » (1975) ou encore le court-métrage très réputé « Les bicyclettes de Belsize » (1969) !

Ici il signe une comédie horrifique très réussie. Il faut dire que cette idée d’un acteur shakespearien qui cherche à se venger en tuant les critiques qui l’ont éreinté en s’inspirant des meurtres commis dans les pièces du barde est juste génial.

Cet très beau point de départ est donc dû au scénariste et producteur Stanley Mann et au scénariste américain John Kohn (qui avaient collaboré ensemble sur le macabre « The Collector » pour William Wyler en 1965). Le traitement final sous forme de scénario est dû à l’Australien Anthony Greville-Bell (qui a signé les scénarios d’une poignée de films dans les années 70 dont « Perfect Friday » et « The God King »).

 Hickox et ses acteurs prennent visiblement un grand plaisir à mettre en images ce spectacle grand guignolesque.

Et quel casting ! Autour du légendaire acteur américain Vincent Price, on trouve Diana Rigg (rendue célèbre par la série « The Avengers » au milieu des années 60) dans le rôle de sa fille, et les critiques sont interprétés par une palanquée de seconds rôles mythiques du cinéma britannique : Ian Hendry, Harry Andrews, Jack Hawkins, Michael Hordern, Arthur Lowe… ou encore Dennis Price, le « héros » de « Noblesse Oblige » (1949) ici dans l’une de ses dernières apparitions à l’écran,… Sans parler de l’ex pin up Diana Dors et du comique Eric Sykes par exemple dans de petits rôles,… On se doute que tous ces comédiens ont dû être séduits par cette idée de faire subir les pires outrages à des critiques, cette engeance diabolique.

Le film n’a ni queue ni tête (l’ « innocence » des victimes qui se font piéger avec une facilité déconcertante et la nullité de la police sont elle-même sources d’effets comiques). Tout l’intérêt repose sur l’ingéniosité des meurtres, ainsi que sur le cabotinage jouissif des acteurs qui en font des tonnes. On notera quelques courtes séquences un peu sanglantes mais rien de bien méchant, même pour l’époque. « Theatre of Blood » est avant tout une comédie noire grand guignolesque réjouissante !

[xrr rating=8/10]

DVD zone 2 FR (2002). Studio MGM. Version originale sous-titrée en français et version française

A découvrir également :