Trhiller:
Gerald Thomas

Reviewed by:
Rating:
3
On 26 avril 2014
Last modified:11 octobre 2015

Summary:

Un thriller alambiqué formellement beaucoup trop classique pas déshonorant mais pas très convaincant non plus

Un thriller alambiqué formellement beaucoup trop classique

The Vicious Circle1957

The Vicious Circle (1957)

(Scotland Yard joue et gagne)

Réalisé par Gerald Thomas

Ecrit par Francis Durbridge

Avec John Mills, Derek Farr, Noelle Middleton, Roland Culver,…

Directeur de la photographie : Otto Heller

Produit par Peter Rogers pour Beaconsfield Productions, Romulus Films

Thriller

84 mn

UK

Alors qu’il donne un interview à un journaliste, le Dr. Howard Latimer (John Mills) reçoit un appel d’un ami producteur qui lui demande d’aller chercher une actrice allemande à l’aéroport. Il accepte et se fait accompagner par le journaliste en question. Mais le lendemain, il retrouve le cadavre de l’actrice chez lui. Et la police lui annonce que le journaliste en question n’existe pas.

Scotland Yard joue et gagne« The Vicious circle » est un thriller aux accents hitchcockiens où un honnête docteur se retrouve accusé d’un meurtre et doit déjouer un complot pour prouver son innocence. Dans le rôle du Docteur on retrouve l’une des plus grandes stars britanniques John Mills. Il est ici bien entouré : Roland Culver, Derek Farr ou encore Wilfrid Hyde-White donnent un peu de peps au film… alors que de son côté Mills n’est pas gâté avec son personnage de médecin sans aucun relief.

L’intrigue est riche en rebondissements mais l’ensemble à un côté très artificiel. A force de vouloir faire le malin, le scénario finit par agacer. Il est signé par Francis Durbridge, créateur du personnage du détective Paul Temple qui a fait le bonheur des auditeurs de la radio britannique à partir de 1938 (et dont les aventures ont été adaptées en roman, à la télévision et au cinéma).

Au-delà du scénario qui en fait un peu trop, le plus gros reproche qu’on peut faire à « The Vicious Circle » porte sur sa réalisation, exceptionnellement… terne. Hitchcock aurait sûrement pu tirer quelque chose de convenable du scénario de Durbridge, mais ce n’est malheureusement pas le cas de Gerald Thomas. Ce dernier fera d’ailleurs l’essentiel de sa carrière de réalisateur dans un genre bien différent, celui de la comédie populaire. En effet, Gerald Thomas retrouvera l’année suivante, en 1958, le producteur de « The Vicious Circle » Peter Rogers pour un projet bien différent qui les amènera à tourner « Carry On Sergent ». Le duo va par la suite réaliser/produire ensemble les 30 films suivants de la fameuse série « Carry On » entre 1959 et 1992.

Sans être un ratage complet, loin s’en faut, « The Vicious Circle » montre en tout cas que Gerald Thomas avait peu d’appétence pour le thriller. Quoi qu’on pense par contre des comédies « Carry On », elles ont clairement une place particulière dans le cinéma britannique.

[xrr rating=6/10]

Présent dans le coffret DVD John Mills – Centenary Collection Part 2. Zone 2 UK. ITV DVD. Version originale avec sous titres anglais.

A découvrir également :