Review of: The Third Secret
Thriller psychologique:
Charles Crichton

Reviewed by:
Rating:
3
On 6 juillet 2014
Last modified:11 octobre 2015

Summary:

Un thriller psychologique bavard et à la construction bancale mais qui dégage une ambiance particulière

Un thriller psychologique bavard et à la construction bancale mais qui dégage une ambiance particulière

The third secret (1964)

The Third Secret (1964)

(Le secret du Docteur Whitset)

Réalisé par Charles Crichton

Ecrit par Robert L. Joseph

Avec Stephen Boyd, Pamela Franklin, Jack Hawkins, Richard Attenborough, Diane Cilento, Judi Dench,…

Directeur de la photographie : Douglas Slocombe

Produit par Robert L. Joseph pour Hubris Productions

Thriller

UK

Alex Stedman (Stephen Boyd) est un journaliste américain installé à Londres. Quand son analyste le Dr Whitset est assassiné, il se retrouve seul face à ses démons. Il essaie désespérément de comprendre l’acte de son analyste et fait la connaissance de la fille de celui-ci, Catherine (Pamela Franklin) qui est convaincue qu’il s’agit d’un meurtre. Il commence à enquêter à la fois par amitié pour Catherine mais aussi pour tenter de retrouver un semblant d’équilibre psychologique.

 

The Third Secret (affiche)Ecrit et produit par le scénariste américain Robert L. Joseph, « The Third Secret » est son premier scénario écrit tout seul et ne se basant pas sur un ouvrage déjà existant. Et c’est peut être là bien le problème. Pourtant, il part d’un pitch intéressant : un journaliste pas très bien dans sa peau vit mal la mort de son psy et se met à enquêter dessus pour se prouver à lui-même que celui qu’il prenait pour une sorte de Dieu ne pouvait pas s’ôter la vie, sombrer lui-même dans le désespoir contre lequel il lutte quotidiennement.

« The Third Secret » est un thriller très psychologique. Alex, convaincu par Catherine, la fille âgée de 14 ans de son analyste, que ce dernier a été tué par un de ses patients, va lui-même enquêter sur ses collègues de psychanalyse qu’il n’a jamais rencontré. Mais si on effleure le psyché des patients du Dr Whitset, on ne va jamais en profondeur. On voit que chacun des patients a son lot de problème, sans avoir aucune explication quant à la raison. Ce n’est pas forcément si grave que ça – car après tout ça renforce même le suspense (quels secrets cachent-ils ?). Sauf pour le personnage central d’Alex où franchement on aurait aimé un début de justification pour pouvoir avoir plus d’empathie. On se doute là aussi que le scénariste veut laisser planer un certain mystère car après tout Alex pourrait être également le meurtrier, mais ce n’est pas suffisamment bien exploité pour être efficace.

L’interprétation assez caricaturale de Stephen Boyd dans le rôle d’Alex n’aide pas non plus à l’identification avec le personnage principal, ni à l’immersion dans l’intrigue. Bref, l’intérêt vient surtout du personnage de la fille de l’analyste, Catherine, joué par l’impressionnante Pamela Franklin qu’on avait déjà vu dans « The Innocents » (1961) de Jack Clayton et « The Lion » (1962) de Jack Cardiff.

Le film, très bavard, aurait mérité d’être écourté et les dialogues plus resserrés. L’intrigue et les personnages en seraient sortis gagnants. Et le dénouement final aurait été bien plus efficace (j’ai beau me creuser la tête, je ne comprends pas l’intérêt des deux dernières scènes !).

Heureusement, la réalisation de Charles Crichton et le noir et blanc de Douglas Slocombe sont irréprochables. Ca ne suffit pas à compenser les défauts du scénario et l’interprétation de Stephen Boyd mais ça participe à l’ambiance particulière qui se dégage « The Third Secret ».

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

DVD zone 2 UK. Version originale sans sous-titres

A découvrir également :