Horreur / SF:
Robert Holmes

Reviewed by:
Rating:
3
On 13 août 2015
Last modified:22 août 2015

Summary:

Un thriller horrifique de bonne facture quoiqu'un peu conventionnel et trop court !

Un thriller horrifique de bonne facture quoiqu’un peu conventionnel et trop court !

TheNightmareMan-BBC1981

The Nightmare Man (1981)

Mini-série crée par Robert Holmes d’après le roman de David Wiltshire

Réalisée par Douglas Camfield

Avec James Warwick, Celia Imrie, Maurice Roëves,…

Produit par Ron Craddock

Mini série (serial) de 4 épisodes (4×30 mn)

Diffusée pour la première fois sur BBC1 entre le 1er et le 22 mai 1981

UK

Sur l’île écossaise d’Inverdee, l’automne arrive et la saison touristique s’achève. La communauté se resserre sur elle-même alors qu’un meurtre effroyable a lieu.

Serial en quatre épisodes datant de 1981, « The Nightmare Man » est un thriller mêlant SF et horreur qui n’est pas sans parenté avec les deux légendes du genre : Quatermass et Doctor Who. D’ailleurs le scénariste Robert Holmes et le réalisateur Doulgas Camfield ont travaillé tous les deux pour Doctor Who dans les années 70.

Ici on est néanmoins dans une histoire au ton bien plus adulte, adaptée d’un roman sorti quelques années plus tôt et dû à la plume de  David Wiltshire (Child of Vodyanoi). Même si bien entendu les allusions trop sexuelles du roman ont été retirées ici pour cause de diffusion en début de soirée sur la BBC1.

« The Nightmare Man » est avant tout une série d’ambiance avec son île inquiétante couverte par la brume et son monstre inquiétant qui démembre sauvagement ses victimes – et qui pourrait être ou non un être humain. On ne le verra vraiment que dans le dernier épisode mais le téléspectateur voit parfois à travers les yeux du monstre (filtre rouge et grognements à l’appui).

Le réalisateur se débrouille pour qu’on ne voit pas grand chose, ce qui comme on le sait s’avère parfois plus effectif en matière d’horreur que n’importe quelle scène gore lambda. En parlant du réalisateur, fatalement la mise en scène a pris un coup de vieux. Et cela se voit un peu que le serial a été tourné directement en vidéo cassette (en utilisant les techniques d’Outside Broadcast qui servent habituellement pour les compétitions sportives) plutôt qu’en film 16mm.

Au niveau des personnages, on pourra regretter que Michael Gaffikin le personnage principal, un dentiste (bah oui l’auteur de livre est lui même un arracheur de dents !) fraichement arrivé sur l’île, manque un peu d’épaisseur et de charisme. Il n’existe qu’à travers sa relation avec la vraie insulaire Fiona Patterson, propriétaire de la droguerie locale et cartographe à ses heures. Le couple est sympathique et on comprend que Fiona ait peur que Michael ne se lasse des rudes conditions de vie sur un ile écossaise et ne la quitte. Mais bon…

Ajoutez à cela un vieux médecin (qui s’occupe aussi de la morgue et se considère comme le père de Fiona), un chef de la police fraichement débarqué de Glasgow et passablement désabusé et un étrange colonel énigmatique arrivé sur l’île le jour du drame (coïncidence ?) et vous aurez les principaux personnages du serial.

C’est un peu court. J’aurais bien vu deux épisodes supplémentaires pour donner un peu plus d’épaisseur aux personnages et j’aurais également préféré une fin moins conventionnelle – c’est sujet à discussion mais je trouve du coup le dernier épisode à la fois trop explicite et bâclé. Bref il tue le mystère et l’ambiance… Dommage quand même !

Reste in fine, et malgré ses défauts,un thriller atmosphérique agréable qui vous donne pas franchement envie d’aller vous aventurer sur une ile écossaise en basse saison (ceci dit, ironiquement, le serial a été tourné sur la côte cornouaillaise !)

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

DVD BBC. Version originale avec des sous titres anglais. Livret de 12 pages.