Comédie / Aventures:
Cliff Owen

Reviewed by:
Rating:
3
On 26 juin 2016
Last modified:26 juin 2016

Summary:

Une comédie d'aventures divertissante qui constitue le meilleur des trois films enchainés par le duo Morecambe et Wise au milieu des années 60

Une comédie d’aventures divertissante qui constitue le meilleur des trois films enchainés par le duo Morecambe et Wise au milieu des années 60

TheMagnificentTwo1967

The Magnificent Two (1967)

Réalisé par Cliff Owen

Ecrit par Sidney Green, Richard Hills, Michael Pertwee et Peter Blackmore

Avec Eric Morecambe, Ernie Wise, Margit Saad, Virgilio Teixeira, Cecil Parker,…

Directeur de la photographie : Ernest Steward

Produit par Hugh Stewart pour The Rank Organization

Comédie / aventures

UK

Eric (Eric Morecambe) et Ernie (Ernie Wise) débarquent dans un pays d’Amérique du Sud pour vendre des figurines de soldats. Mais ils se trouvent en plein milieu d’une tentative de putsch. Emprisonné par le dictateur en place, ils sont finalement secouru par les rebelles qui comptent utiliser la  ressemblance d’Eric avec une figure importante de la rebellion, malheureusement décédé.

TheMagnificientTwoTroisième et dernier film enchainé par le duo célèbre duo comique Morecambe & Wise, « The Magnificent Two » débarque donc dans les salles obscures deux après « The Intelligence Men » et un an après « That Rivera Touch« .

Si comme on a pu le voir, le premier film n’était qu’une comédie d’espionnage très banale avec peu de moyens (à peine sauvé du désastre par quelques scènes assez drôles), « The Riviera Touch » avait bénéficié d’une production plus ambitieuse mais gardait la tête sous l’eau à cause d’un scénario indigent et confus. Restait à savoir si ‘The Magnificent Two » allait continuer dans la progression ou allait s’enliser.

Et finalement je dois dire que « The Magnificent Tow » est plutôt une bonne surprise. Rien de très original, puisque le film joue toujours des blagues simples et des sous entendus sexuels (comme la fameuse série comique de l’époque des Carry On). On reste dans la comédie très populaire, mais c’est aussi un film d’aventures divertissant.

Même si le scénario reste très basique, il est au moins cette fois-ci intelligible. Ce qui marque un très grand progrès par rapport aux deux précédents films. Il faut dire qu’ils s’y sont mis cette fois-ci à quatre scénaristes !

Evidemment on se doute que le règne de Eric Ier ou plutôt Fernando Torres (qui en fait est ici un simple homme de paille) sera de courte durée et qu’il sera bientôt victime des luttes internes au sein de la rebellion, une fois que celle-ci aura pris le pouvoir. D’autant que dans son enthousiasme, lors de sa première intervention télévisée, il se met à promettre tout et n’importe quoi à « son peuple ». Faut pas déconner non plus !

Et finalement, le bataillon féminin au sein de la rebellion, commandée par la sexy mais néanmoins généralissime Carla (Margit Saad) va apporter un peu de raison (quitte à devoir se dénuder) dans ce monde de brutes !

Bon cette fois-ci, la production n’a pas été jusqu’à se déplacer à l’étranger (comme dans « That Riviera Touch »). Pas de tournage exotique en Amérique du Sud, ni même en Espagne. Tout a été tourné aux Studios de Pinewood et dans la campagne anglaise ! Mais par contre une belle partie du budget est allée dans les explosions diverses et variées !

Morecambe and Wise ne reviendront plus sur grand écran qu’une dernière fois en 1984 pour un pastiche des adaptations d’Agatha Christie et Egar Wallace (Night Train to Murder). Ce sera leur dernière apparition ensemble sur un écran, puisqu’Eric Morecambe décédera avant la sortie du film.

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

Coffret DVD zone 2 UK. Studios Cartlon/ITV. Version originale sous-titrée en anglais

A découvrir également :