Comédie dramatique:
Michael Tuchner

Reviewed by:
Rating:
3
On 11 août 2011
Last modified:7 mai 2016

Summary:

"The likely lads" est l'un des nombreux films destinés exclusivement au marché anglais et basé sur une série télé populaire. On retrouve l'esprit de la brillante sitcom originale (1964-66)

« The likely lads » est l’un des nombreux films destinés exclusivement au marché anglais et basé sur une série télé populaire. On retrouve l’esprit de la brillante sitcom originale (1964-66)

The likely lads

The likely lads (1976)

Film de Michael Tuchner

Ecrit par Dick Clement et Ian La Frenais

Avec Rodney Bewes, James Bolam, Brigit Forsyth,…

Directeur de la photographie : Tony Imi

Production Anglo-Emi Productions

Durée 103 mn

UK

Comédie

Bob (Rodney Bewes) et Terry (James Bolam) sont des amis d’enfance qui ont grandi ensemble à Newcastle. Si Bob a réussi à intégrer les classes moyennes, s’est marié avec une libraire, et s’est installé dans un pavillon, Terry lui accumule les petits boulots et est resté dans les quartiers populaires. Mais alors que le pub de leur quartier est démoli, Bob voit sa vie s’écrouler.

« The likely lads » est l’un des nombreux films destinés exclusivement au marché anglais et basé sur une série télé populaire. Un mouvement qui avait commencé dès les années 50 avec la première vraie série télé « Quatermass » (1953) adapté par la Hammer deux ans plus tard.

On retrouve dans le film l’esprit de la brillante sitcom originale « The Likeldy Lads » (1964-66) suivie quelques années plus tard par « Whatever Happened to the Likely Lads » (1973-74).

On est heureux de retrouver le casting de la série originale ainsi que ses concepteurs et scénaristes Dick Clément et Ian La Frenais. D’autant que le film reprend là où la série s’était arrêtée et respecte l’esprit des épisodes télé. Pour les nostalgiques de la série, le charme opère. L’amitié entre les deux compères est toujours aussi vacharde. Les situations sont très amusantes avec un ton général pas si léger que ça : dans la grisaille du Nord Est de l’Angleterre, deux braves gars qui s’approchent de la quarantaine se demandent ce qu’ils ont bien pu faire de leur vie, et le résultat n’est pas brillant. La mélancolie est bien présente.

Reste que « The Likely Lads » qui ressemble plus à un épisode d’une heure et demi qu’à un vrai film, semblera certainement un peu opaque pour les spectateurs qui n’ont jamais vu la série originale.

Le réalisateur Michael Tuchner a essentiellement tourné pour la télévision pendant les années 70 et 80 (où son téléfilm le plus notable reste « Bar Mitzvah boy » en 1976, sur un scénario de Jack Rosenthal). Notons  toutefois qu’il a signé en 1992 un film américain/néo-zélandais adapté de l’affaire Rainbow Warrior (intitulé « The Rainbow Warrior ») avec John Voight et Sam Neill, évidemment très à charge contre les Français. Ou « Villain » (1971) avec les scénaristes de « The Likely lads ».

Dick Clément et Ian La Frenais forment l’un des duos de scénaristes les plus solides de l’audiovisuel britannique, signant ensemble de nombreuses séries et films depuis 1966. Au cinéma on retiendra par exemple « The Jokers » (Michael Winner, 1967), « The commitments » (Alan Parker, 1991), « Still Crazy » (Brian Gibson, 1998), « The bank Job » (Roger Donaldson, 2008) ou encore tout dernièrement « Killing Bono »(Nick Hamm, 2011)

[xrr rating=7/10]

DVD Optimum Home Releasing.Audio en anglais. Bonus : trailer

 

A découvrir également :