Comédie / horreur:
Peter Sykes

Reviewed by:
Rating:
3
On 13 avril 2017
Last modified:13 avril 2017

Summary:

Une parodie des films d'horreur gothique pas vraiment drôle. Frankie Howerd a beau grimacer, rien n'y fait !

Une parodie des films d’horreur gothique pas vraiment drôle. Frankie Howerd a beau grimacer, rien n’y fait !

The House in Nightmare Park (1973)

Réalisé par Peter Sykes

Ecrit par Clive Exton et Terry Nation

Avec Frankie Howerd, Ray Milland, John Bennett, Elizabeth MacLennan,…

Directeur de la photographie : Ian Wilson

Produit par par Clive Exton et Terry Nation

Horreur /  comédie

100mn

UK

Au début du XXe siècle, Foster Twelvetrees (Frankie Howerd) est un comédien raté qui parcourt le pays pour massacrer des textes classiques devant un public qui au mieux a cédé au sommeil. Il est néanmoins invité par des gens aisés qui lui demandent de venir se produire dans leur manoir.

Un acteur raté coincé dans un sinistre manoir avec une famille au comportement étrange légèrement mortifère. Qu’est ce qui peut mal tourner ? A peu près tout en fait. « The House in the Nightmare park » se veut une parodie des films d’horreur gothique, dont les Anglais, avec en tête la Hammer et Amicus, sont devenus des experts incontestés de la fin des années 50 à la fin des années 60 (pour être généreux). Autant dire qu’en 1973, époque à laquelle sort cette parodie il ne reste plus grand chose du lustre d’antan. L’équipe des Carry On avait au moins eu un meilleur sens du timing en sortant leur propre parodie « Carry on Screaming » en 1966.

Mais bon, malgré un timing des plus discutables, « The House in the Nightmare Park » pourrait s’avérer une bonne pioche. On retrouve un casting intéressant porté par le comique Frankie Howerd, célèbre sur scène et à la télévision (Up Pompeii!) mais qui à 56 ans attendait toujours de percer au cinéma. Le scénario original est écrit par deux scénaristes de grand talent Clive Exton (Isadora, 10 Rillington Place) et Terry Nation (le créateur des mythiques Daleks pour la série « Doctor Who » et scénariste télé et cinéma expert du SF et du fantastique). Enfin le réalisateur Peter Sykes avait mis en scène le mythique « The Committee » et deux curiosités en matière de film d’horreur (« Venom » et « Demonds of the Mind »).

Pourtant malgré de bons auspices, force est de constater que « The House in the Nightmare Park » est raté. Déjà parce qu’il n’est pas drôle (et les grimaces d’Howerd n’y changeront rien). Ensuite, on se retrouve face à une sorte de whodunit mélangé d’horreur et d’humour bas de gamme. Les principaux coupables de cet échec sont donc Clive Exton et Terry Nation qui livrent ici un script franchement paresseux. C’est dommage car côté réalisation, Peter Sykes fait plutôt du bon boulot et le film a malgré tout une petite ambiance pas désagréable.

Vous pourrez reconnaitre au passage la silhouette victorienne d’Oakley Court, souvent utilisée comme décor de cinéma notamment par la Hammer ou encore sur « The Rocky Horror Picture Show ».

DVD zone 2 UK. Studio Network (2013). Version originale sans sous titres.

A découvrir également :