Thriller:
David Wolstencroft

Reviewed by:
Rating:
3
On 14 janvier 2014
Last modified:20 octobre 2015

Summary:

"The Escape Artist" est un thriller juridique tout à fait honnête grâce à ses interprètes (David Tennant et Toby Kebbell)

« The Escape Artist » est un thriller juridique tout à fait honnête grâce à ses interprètes

The Escape Artist

The Escape Artist (2013)

Mini-série créée et écrite par David Wolstencroft

Réalisée par Brian Welsh

Avec David Tennant, Toby Kebbell, Gus Barry, Sophie Okonedo,…

Produit par BBC Drama Productions

Première diffusion en octobre 2013 sur BBC One

Crime

3×60 mn

UK

Will Burton (David Tennant) est un jeune et brillant avocat, plein de charme, spécialiste des cas sans espoirs. N’ayant jamais perdu la moindre affaire, il est très demandé. Mais en faisant acquitter  Liam Foyle (Toby Kebbell), un asocial accusé d’un meurtre, en s’appuyant sur un point technique, il commet l’erreur de sa vie.

Je ne suis pas fan des thrillers juridiques. Heureusement (pour moi en tout cas), « The Escape Artist » nous propose autre chose que de longs exercices techniques de prestidigitation juridique (même si le suspense de The Escape Artist est basé quasi entièrement sur le fait qu’en droit peu importe la culpabilité, seul compte le talent de ton avocat !).

Le droit est complexe et finalement malléable pour les experts qui en détiennent les clefs. Quand Will Burton obtient l’acquittement de son client, dont il doute de l’innocence, il ne fait que son métier. Mais quand on est avocat en pénal est-on dégagé de toute obligation morale ? La question est ambitieuse, mais « The Escape Artist » n’essaie pas d’y répondre. .

Quand son ex-client se retourne contre lui, Burton va apprendre à ses dépends que son talent peut être un cadeau empoisonné. La mini-série est essentiellement un jeu du chat et de la souris entre Burton, petit génie du barreau et Foyle, vrai psychopathe pour le moins inquiétant.

Les événements et retournements qui surviennent dans la mini série sont tirés par les cheveux et peu réalistes.

Si « The Escape Artist » fonctionne, il le doit essentiellement au talent des deux acteurs qui tiennent les rôles principaux (David Tennant et Toby Kebbel). Les rôles secondaires, notablement la grande concurrente de Burton au titre du jeune avocat le plus prometteur (interprétée par Sophie Okonedo), n’est gère là que pour rendre les choses plus compliquées pour Burton mais manque de consistance.

David Tennant, qui incarne notre billant avocat, est l’un des acteurs les plus en vue de la télévision britannique, et on le voit souvent à la tête de mini-séries, particulièrement depuis son passage en tant que seigneur du temps dans « Doctor Who ». Et comme d’habitude, il est ici d’une redoutable efficacité (même s’il a fait nettement mieux – notamment dans « Broadchurch »).

Sans casser des briques, et malgré quelques incohérences et facilités gênantes (notamment autour du drame qui va bouleverser la vie de Burton – franchement c’est attendu et pas très vraisemblable), « The Escape Artist » est un thriller juridique tout à fait honnête grâce à ses interprètes plus que son écriture perfectible ou sa mise en scène passe partout.

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

DVD Acorn Media UK / BBC. Zone 2 UK. Version anglaise avec des sous titres anglais.

A découvrir également :