Comédie:
Christopher Monger

Reviewed by:
Rating:
3
On 30 juin 2012
Last modified:12 octobre 2015

Summary:

Une charmante petite comédie anglaise à la sauce Ealing située dans un village gallois.

Une charmante petite comédie anglaise à la sauce Ealing située dans le pays de Galles.

L'Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne

The Englishman Who Went Up a Hill But Came Down a Mountain (1995)

(L’Anglais qui gravit une colline et descendit une montagne)

Réalisé par Christopher Monger

Ecrit par Christopher Monger d’après une histoire d’Ivor Monger

Avec Hugh Grant, Tara Fitzgerald, Colm Meaney, Ian Hart,…

Produit par Parallax Pictures et Miramax Films

Comédie

99 mn

UK

En 1917, deux cartographes anglais débarquent dans un village du Pays de Galles pour en mesurer la montagne. Si elle fait moins de 300 mètres, elle apparaitra sur les cartes britanniques comme une colline. Quand les anglais déclarent que la « montagne » du village fait 294 m, les villageois décident d’y remédier !

 

L'anglais qui gravit une colline...Le film s’inscrit parfaitement dans la tradition de l’humour anglais à la Ealing qui décrit des petites communautés remplies d’individualités excentriques apparemment irréconciliables, mais qui se regroupent comme un seul home pour défendre leur petit groupe face à l’administration (ici représentée par les cartographes anglais).

Pour être méchant, on pourrait dire que ce qu’il y a de plus original et remarquable dans « The Englishman Who Went Up a Hill But Came Down a Mountain » c’est son titre. Il est vrai que la comédie est très légère et sans surprise. Pour autant, on peut se laisser bercer par le charme des paysages gallois, des personnages rustres mais attachants incarnés par de très bons acteurs. Hugh Grant n’est pas ici trop cabotin (alors qu’il sort tout juste du triomphe de « Four weddings… »), et on retrouve avec plaisir Colm Meaney, célèbre second rôle du cinéma anglais et américain, ici en pleine forme. Saluons également la présence d’autres fameux acteurs comme Kenneth Griffith (l’un des seuls gallois du casting!), Ian Hart,  Tara Fitzgerald et Ian McNeice.

Le film est basé sur une histoire entendue par le réalisateur gallois Christopher Monger de la bouche de son grand père. Scène de transmission qu’il met en image au tout début du film et qui lui sert d’introduction.  A noter que « The Englishman… » reste le film le plus connu de Christopher Monger qui a surtout tourné dans les années 90 et début des années 2000. Installé à Los Angeles depuis plusieurs années, il a récemment écrit le scénario du téléfilm « Temple Grandin » pour HBO.

Rating: ★★★★★★☆☆☆☆ 

DVD Miramax. VO sous titrée en français et version française.

A découvrir également :