Horreur:
John Moxey

Reviewed by:
Rating:
2
On 6 octobre 2016
Last modified:6 octobre 2016

Summary:

Un film d'horreur lambda sauvé de l'ennui essentiellement par une belle photographie et un casting sympathique

Un film d’horreur lambda sauvé de l’ennui essentiellement par une belle photographie et un casting sympathique

the-city-of-the-dead-1960

The City of the Dead (1960)

(La cité des morts)

Réalisé par John Llewellyn Moxey

Ecrit par George Baxt d’après une histoire de Milton Subotsky

Avec Patricia Jessel, Dennis Lotis, Venetia Stevenson, Christopher Lee, Tom Naylor, Betta St. John, Valentine Dyall…

Directeur de la photographie : Desmond Dickinson

Produit par Donald Taylor pour Vulcan Films

Tourné aux studios de Shepperton

Horreur

78mn

UK

Sur les conseils de son professeur d’histoire Alan Driscoll (Christopher Lee), passionné par la sorcellerie, la jeune étudiante Nan Barlow (Venetia Stevenson) décide de rendre dans la petite ville de Whitewood où a été brulée 400 plus tôt la sorcière Elizabeth Selwyn (Patricia Jessel).

city-of-the-dead-1960-posterBienvenue à Whitewood, charmante petite bourgade de la Nouvelle Angleterre qui ne semble pas avoir changé depuis le XVIe siècle. Sur la place centrale qui baigne constamment dans un brouillard du plus bel effet, et sous le regard suspicieux des indigènes,  vous pourrez admirer son vieux cimetière et une église décrépie encore occupée par son révérant aveugle (qui est bien le seul à encore fréquenter l’église). Si vous souhaitez y passer la nuit (quelle drôle d’idée), vous pourrez aller frapper à la porte de son unique hôtel tenue par une aubergiste mystérieuse et fort peu aimable. Et si vous êtes chanceux vous pourrez découvrir pendant la nuit des traditions locales un peu sanglantes mais très, très typiques.

« The City of Dead » est un petit film d’horreur gothique qui a pour originalité (pour un film anglais) de se dérouler aux USA dans la Nouvelle Angleterre, terre d’élection bien connue des sorcières. Le film bénéficie d’une belle photo noir et blanc qui vous plonge dans l’ambiance (et ce même si l’intégralité du film a été apparement tourné dans les studios de Shepperton). Les acteurs du genre sont aussi au rendez-vous : l’inévitable Christopher Lee et le tout aussi inquiétant Valentine Dyall.

Patricia Jessel campe une sorcière sinistre et vicieuse à souhait tandis que ses victimes sont belles et innocentes : Betta St. John et surtout la sublime actrice blonde Venetia Stevenson (fille du réalisateur Robert Stevenson et de l’actrice Anna Lee qui a eu une courte carrière en tant qu’actrice à Hollywood mais a également été modèle puis productrice).

Le réalisateur John Llewellyn Moxey (qui a surtout fait carrière à la télévision) fait ce qu’il peut avec un budget limité et un scénario encore plus limité et sans surprise signé George Baxt (Américain alors installé à Londres où il signera un certain nombre de scénarios de films de genre de « Circus of Horrors » en 1960 à « Towel of Evil » en 1972). Le résultat se laisse tout à fait regarder pour les amateurs de films d’horreur vintage.

DVD zone 2 FR. Studio Bach Films (2006). Version originale sous-titrée en français et version française.

A découvrir également :