Sorties DVD UK (Tamasa)

A noter la sortie chez Tamasa Distribution de quatre DVDs tout à fait dignes d’intérêt (avec chaque fois un livret d’une dizaine de pages écrit par de grands spécialistes du cinéma british comme Philippe Pilard – pour « Morgan » et les deux Ealing – et Francis Rousselet – pour « Ultimatum »).

« Morgan » (1966) de Karel Reisz. Avec Vanessa Redgrave et David Warner

« Morgan est un artiste, qui aime les fleurs, les animaux et les enfants. Mais à l’instar de son héros de la jungle, le gorille mâle, il devient formidable une fois en danger. Quand sa femme Leonie décide de le quitter pour un homme plus sensé, Morgan donne libre cours à ses fantasmes les plus fous. Dans un costume de gorille loué, il tente de reconquérir l’affection de sa bien-aimée ! »

« Morgan » est le 3e long de Karel Reisz, l’un des membres fondateurs du free cinema, et probablement son meilleur film avec « Saturday Night and Sunday Morning » (1960).

« Passeport pour Pimlico« , une comédie Ealing de Henry Cornelius (1949)

« A Pimlico, un quartier de Londres, l’explosion d’une bombe, dernier vestige de la guerre, met à jour un trésor du XVe siècle ainsi qu’un édit royal certifiant que Pimlico est la propriété des ducs de Bourgogne. Aucun décret n’ayant annulé depuis cet héritage, les habitants décident de proclamer leur indépendance à l’égard du Royaume-Uni »

Un classique de la comédie britannique tout droit sortie des écuries Ealing. Le scénario est signé TEB Clarke, l’un des scénaristes majeurs du studio britannique (Hue & Cry, The Blue Lamp, The Lavender Hill Mob,…).

« Vacances sur ordonnances » (Last Holiday, 1950), comédie de Henry Cass. Avec Alec Guinness

« D’après un diagnostic de son médecin, George Bird n’aurait plus que quelques semaines à vivre. Il décide alors de s’installer dans un luxueux hôtel, où il s’éprend de l’hôtesse, Mrs Poole. En quelques jours George se voit proposer de multiples situations intéressantes et en éprouve un certain dépit, car c’est maintenant qu’il se sait condamné que sa vie devient palpitante. Mais le docteur Lampigton, qui fut le premier à identifier la maladie de George, lui annonce que le médecin s’est trompé… »

Une satire de très bonne réputation avec Alec Guinness dont on connait déjà le haut potentiel comique par les formidables comédies qu’il a interprétées pour les studios Ealing. Le scénario est signé JB Priestley.

« Ultimatum – Seven Day to Noon« . Thriller de John Boulting avec Barry Jones, Olive Sloan,….
« Un scientifique anglais s’échappe d’un centre de recherche en emportant une bombe atomique. Dans une lettre qu’il envoie au Premier Ministre britannique, il menace de réduire à néant le centre de Londres si, dans un délai d’une semaine, le gouvernement n’annonce pas la fin des recherches dans le domaine. Des agents spéciaux de Scotland Yard essayent de dénicher et d’arrêter le savant fou, avec l’aide du futur beau-fils de l’assistant de ce dernier. »

Un thriller des frères Boulting hautement recommandable. Avec des images de Londres désert impressionnantes. Vous pouvez lire ma critique de « Seven Days to Noon » ici

 

A découvrir également :