Comédie romantique:
Lasse Hallström

Reviewed by:
Rating:
2
On 28 septembre 2012
Last modified:24 avril 2016

Summary:

Une gentille petite comédie romantique mais qui n'arrive pas à transformer un concept loufoque en film vraiment convaincant.

Une gentille petite comédie romantique mais qui n’arrive pas à transformer un concept loufoque en film vraiment convaincant.

Des saumons dans le désert

Salmon fishing in the Yemen (2011)

(Des saumons dans le désert)

Réalisé par Lasse Hallström

Ecrit par Simon Baufoy d’après le roman de Paul Torday

Avec Ewan McGregor, Emily Blunt,  Amr Waked, Kristin Scott Thomas,…

Produit par BBC Films, Lionsgate, UK Film Council,…

Comédie romantique

107 mn

UK

Le Dr. Alfred Jones (Ewan McGregor) est un spécialiste de la pêche au saumon qui écrit des études que personne ne lit dans une administration impersonnelle. Sa vie change du jour au lendemain quand Hariet (Emily Blunt) le contacte pour donner vie au rêve d’un cheik du Yemen (Amr Waked) qui s’est mis en tête d’introduire des saumons dans les rivières de son pays. Même si le projet est un vrai casse-tête, l’aventure tombe plutôt bien pour Alfred et Harriet, dont la vie privée n’est pas au beau fixe…

Basé sur le best seller de Paul Torday, « Salmon fishing in the Yemen » est une gentille petite comédie romantique mais qui n’arrive pas à transformer un concept loufoque en film vraiment convaincant.

Dans ce genre d’exercice bien rodé, et dans lequel les Britanniques sont censés être les champions depuis le triomphe de « 4 mariages et un enterrement », la prestation des acteurs et la symbiose du couple principal est très importante. Et ici les acteurs s’en tirent bien. Ewan McGregor nous ressort pour l’occasion un accent écossais de derrière les fagots et Emily Blunt est égale à elle même avec son charme de petite brune ni trop ni pas assez glamour qui pourrait bien être votre voisine de palier. L’acteur égyptien Amr Waked campe un Cheik tout à fait vraisemblable. On notera également la présence de Kristin Scott Thomas dans le rôle de la dir’ com’ insupportable du Premier Ministre.

Mais il manque de personnages secondaires assez forts pour compléter efficacement cette liste. Par exemple les personnages de la femme d’Alfred, de son supérieur et du ministre des affaires étrangères ne sont pas poussés assez loin. Dommage car ça aurait permis de relancer l’intérêt de cette romance finalement un peu trop sage.

L’ensemble est pas mal et tout à fait regardable. Mais il aurait fallu porter la loufoquerie du concept original beaucoup plus loin. On aurait pu attendre mieux du scénariste adaptateur de « Slumdog millionaire » et « Miss Pettigrew » et du réalisateur suédois Lasse Hallström à la carrière il est vrai en dent de scie entre « Ma vie de chien (1985) et l’insipide « Chocolat » (2000).

Rating: ★★★★★☆☆☆☆☆ 

DVD Metropolitan Vidéo. Version originale sous titrée et version française.

A découvrir également :