Nigel Kneale

Nigel Kneale (1922-2006)

 

Nigel Kneale a rejoint BBC Television en 1951 à une époque où la fiction à la télévision britannique était uniquement constituée d’adaptations de pièces de théâtre et de roman, et où les « téléfilms » étaient diffusés en direct. Deux ans plus tard, Nilgel Kneale va écrire la première fiction spécialement écrite pour la télévision britannique : « The Quatermass Experiment », une mini série en six épisodes, mêlant science fiction et horreur, qui va marquer son époque, et battre tous les record d’audience.

Pour Andy Murray, biographe de Nigel Kneale, l’histoire de l’arrivée de Quatermass sur les écrans en 1953 est purement accidentelle. A l’époque, la BBC était la seule chaîne, et on était encore à la préhistoire de la télé. ils se sont aperçus qu’il y avait un trou les samedis soir sur six semaines. Donc à la dernière minute, la BBC s’est tournée vers son équipe d’écriture (constituée de deux personnes dont l’une étant en vacances – du coup la responsabilité est tombé sur celui qui était présent : Nigel Kneale ».

Quatermass sera la première série télévisée a faire l’objet d’une adaptation cinématographique. Les studios Hammer vont connaitre grâce à The Quatermass Experiment leur premier grand succès public.

Nigel Kneale écrira trois suites à The Quatermass Experiment, au ton de plus en plus sombre qui reflètent le pessimisme grandissant de Kneale : « Quatermass II » (1955), « Quatermass and the pit » (1958) et enfin « Quatermass » (1979). Les deux premières suites seront également adaptées au cinéma par les studios Hammer.

Au-delà de Quatermass, Nigel Kneale va signer d’autres oeuvres importantes de science fiction/fantastique :

– « The year of the sex olympics » (1968), une critique virulente des dérives médiatiques et de l’utilisation de la télévision (et des représentations télévisuelles du sexe et de la violence) pour contrôler la population

– Une histoire moderne de fantôme « Stone Tape » (1972) où les fantômes s’expriment par des ondes sonores.

Nigel Kneale, qui ne se disait pas lui-même fan de science fiction et de fantastique, a apporté une touche rationnelle et adulte au genre qui a fait école en Grande Bretagne. La plus fameuse création directement inspirée de l’oeuvre de Quatermass reste « Dr Who », la plus vieille série SF au monde, lancée en 1963 et toujours diffusée.

Dans un style complètement différent, Nigel Kneale signera deux adaptations de pièces de John Osbourne pour le cinéaste du free cinema Tony Richardson : « Look back in anger » (1958) et « The Entertainer » (1960).

 

Oeuvres principales de Nigel Kneale

The Quatermass Experiment (TV, BBC, 1953 / Cinéma, 1955 )
Nineteen eighty four (TV, BBC, 1954)
Look Back In Anger (Cinéma, 1958)
The Entertainer (Cinéma, 1960)
The Year of the Sex Olympics (TV, BBC, 1968)
The Stone Tape (TV, BBC, 1972)
The Woman in Black (TV, ITV, 1989)

 

A LIRE :

« Into the Unknown: The Fantastic Life of Nigel Kneale » par Andy Murray (Headpress, 192 pages)

LIENS :

http://www.cageyfilms.com/2011/05/nigel-kneale/