Review of: Avant toi
Romance:
Thea Sharrock

Reviewed by:
Rating:
2
On 15 novembre 2016
Last modified:15 novembre 2016

Summary:

Une comédie dramatique romantique convenue avec une charmante jeune femme pleine de vie et un jeune homme beau et riche (mais paraplégique et désespéré)

Une comédie dramatique romantique convenue avec une charmante jeune femme pleine de vie et un jeune homme beau et riche (mais paraplégique et désespéré)

avanttoi2016

Me Before You (2016)

(Avant toi)

Réalisé par Thea Sharrock

Ecrit par Jojo Moyes d’après son roman

Avec Emilia Clarke, Sam Claflin, Janet McTeer, Jenna Coleman,…

Direction de la photographie : Remi Adefarasin

Produit par Alison Owen et Karen Rosenfelt

110mn

Comédie dramatique / romance

UK/USA

Jeune femme excentrique et toujours gaie, Lou (Emilia Clark) vient de perdre le boulot qu’elle occupait depuis six ans de serveuse dans un salon de thé dans une petite ville anglaise. Sous la pression de ses parents qui ont du mal à boucler la fin de mois, elle part à la recherche d’un nouveau boulot et trouve celui de auprès d’un tétraplégique, mais de bonne famille, Will (Sam Claflin). Les débuts sont durs mais une relation spéciale s’établie entre les deux jeunes gens si différents.

avant-toi« Me Before You » est typiquement la romance dramatique qui tâche. Au menu deux personnages que tout semble évidemment séparer. Issue d’une famille modeste où on a du mal à boucler les fins de mois, Lou est rafraîchissante et pleine de vie, a « du potentiel », mais ne fait pas grand chose de sa vie. Will, par contre est le fils unique d’un couple très riche et a été un homme d’affaire londonien brillant mais est devenu tétraplégique suite à un accident, et est aujourd’hui reclus dans son désespoir. Evidemment, et c’est gros comme la maison des parents de Will, ces deux là vont tomber amoureux. Mais l’amour est il possible quand on est paraplégique, hein ?

Si la première demi-heure peut être amusante avec son côté très propret (ah les petites villes anglaises si pittoresques) et grâce à l’excentricité de Lou qui apporte quelques doses d’humour de même que son idiot de petit ami (un sportif avec un pois chiche dans le crâne), le drame est attendu et amené avec la légéreté d’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Petit clin d’oeil amusant pour les cinéphiles, à un moment Will convainc Lou de regarder un film avec des… sous-titres (!) : « Des hommes et des dieux » (2010) de Xavier Beauvois. Evidemment une fois en rencard cinéma avec son petit ami au pois chiche, elle veut tenter de le convaincre d’aller voir un film sous-titré, cette fois-ci un Almodovar, mais non ce sera un film avec Will Ferrel, et puis c’est tout !

La réalisatrice Thea Sharrock, est metteuse en scène au théâtre dans les années 2000 et a débuté à la télévision britannique en travaillant sur des séries à partir de 2012 (Call The Midwife, The Hollow Crown). Elle signe ici son premier long. Si la direction d’acteur est potable, il n’y a pas grand chose à dire de sa mise en scène de carte postale calibrée pour le public américain.

Le scénario est l’oeuvre de Jojo Moyes, une journaliste britannique, qui s’est lancée avec succès dans les romances à l’eau de rose. Elle adapte ici pour le grand écran son propre livre publié en 2012.

Le film a été un joli succès en salles, engendrant plus de 200 millions de dollars, dont plus de 56 millions aux Etats-Unis avec un budget raisonnable de 20 millions. Un succès peut-être dû à la popularité des livres ou de son actrice principale. La londonienne Emilia Clarke est en effet l’une des têtes d’affiche (dans un rôle bien différent !) de la série la plus populaire de ces dernières années « Game of Thrones ».

A ses côtés on retrouve des acteurs sympathiques et télégéniques comme les anglais Sam Claflin (The Hunger Games, Snowhite, The Riot Club…) – qui étonnamment est très sobre dans le rôle du tétraplégique – ou Jenna Coleman (Doctor Who, Victoria,…).

DVD zone 2 FR. Studio Warner Bros (2016). Version française et version originale sous-titrée en français

Suivez-nous :