Horreur SF:
Steve Sekely

Reviewed by:
Rating:
2
On 30 août 2012
Last modified:11 octobre 2015

Summary:

Une adaptation très libre et très série Z du livre culte de John Wyndham. Des plantes pas gentilles, des femmes qui hurlent,... Pas très subtile mais se déguste comme un plaisir coupable.

Des plantes pas gentilles, des femmes qui hurlent,… Un plaisir forcément coupable

Le Jour des Triffides 1962

The Day of The Triffids (1962)

(La révolte des Triffides)

Réalisé par Steve Sekely

Ecrit par Bernard Gordon et Philip Yordan

Avec Howard Keel, Nicole Maurey, Janette Scott,…

Directeur de la photographie : Ted Moore

Produit par George Pitcher et Philip Yordan

Tourné aux studios Shepperton

Science Fiction / Horreur

93 mn

UK

Bill Masen (Howard Keel), un officier de la marine marchande, est à l’hôpital, les yeux bandés suite à une opération.  A son réveil, il découvre que pratiquement l’intégralité de la population de la Terre est devenue aveugle suite à la chute d’une météorite. Il découvre également que des plantes s’en prennent à l’homme. Une lutte pour la survie va alors commencer.

Le Jour des Triffides 1962« The Day of the Triffids » est basé sur un roman de science fiction post apocalyptique à succès de John Wyndham sortit en 1951. La SF anglaise est particulièrement douée à créer des ambiances de fin du monde délicieusement glauques.

Mais ici on a plus l’impression de regarder un film de SF américaine des années 50, pas honteux mais un peu bébête avec ses jolies damoiselles qui crient à l’approche d’un monstre dans un rayon de 10 km.

Et pour cause. L’adaptation cinématographique est l’oeuvre des scénaristes américains pourtant expérimentés mais peu habitués à la SF, Bernard Gordon et Philip Yordan, à la fois producteurs et scénaristes du film. Un autre producteur anglais est bien cité au générique (George Pitcher) mais la seule raison de sa présence était de détourner les contraintes imposées par le gouvernement anglais sur la présence de citoyens britanniques aux commandes d’un film made in UK.

L’acteur principal est également américain et relativement insipide : Howard Keel.

Le film s’éloigne du livre sur de très nombreux points. Adieu l’aspect politique (les groupes de survivants qui tentent de reconstituer une société plus ou moins évoluée et fascisante). Une partie de l’action se déroule en Espagne (?). Enfin la cause de la disparition des Triffids est elle tirée de… « La Guerre des Mondes ». Sans parler de la toute fin où les survivants se rendent à… l’église!

En fait si vous voulez une retranscription fidèle du livre, il faudra plutôt vous pencher sur la série de la BBC de 1982 trouvable en DVD avec des sous-titres anglais.

A noter que le film réalisé par le Hongrois Steve Sekely, qui a notamment travaillé à Hollywood, était un peu trop court et que la scène de l’attaque du phare a été tournée pour donner un peu plus d’épaisseur à la bobine.

Un film pas très épais malgré tout, mais qui peut se laisser regarder avec un plaisir coupable.

[xrr rating=4/10]

DVD Zone 2 FR. Studio Sidonis Calysta. Version originale sous-titrée en français. Bonus : « Les Triffides et la SF britannique »

A découvrir également :