Comédie:
Peter Chelsom

Reviewed by:
Rating:
4
On 25 avril 2015
Last modified:22 novembre 2015

Summary:

Comédie romantique et film d'aventure initiatique, Hector trouve son équilibre dans son élégance. Dans l'air du temps mais il évite de justesse l'excès qui le rendrait insupportable. Simon Pegg est parfait.

Comédie romantique et film d’aventure initiatique, Hector trouve son équilibre dans son élégance. Dans l’air du temps mais il évite de justesse l’excès qui le rendrait insupportable. Simon Pegg est parfait.

Hector Et La Recherche du Bonheur 2014

Hector and the Search for Happiness (2014)

(Hector et la recherche du bonheur)

Réalisé par Peter Chelsom

Ecrit par Maria von Heland, Tinker Lindsay et Peter Chelsom d’après le roman de François Lelord

Avec Simon Pegg, Rosamund Pike, Christopher Plummer, Jean Reno, Barry Atsma, Toni Collette,…

Directeur de la photographie : Kolja Brandt

Musique : Dan Mangan et Jesse Zubot

Comédie romantique / Aventures

120 mn

UK / Canada / Allemagne / Afrique du Sud

Hector (Simon Pegg) est un psychiatre londonien à la vie réglée comme du papier millimétré.  Il file le parfait amour avec sa compagne Clara (Rosamund Pike) qui le materne. Mais il est  plus en plus hanté par un sentiment de manque, et décide d’entreprendre un voyage initiatique en quête du bonheur.

Hector-and-the-Search-for-Happiness-2014-movie-poster« Hector et la recherche du bonheur » est un conte de fée moderne tiré d’un roman écrit par le psychiatre français François Lelord et publié en 2002. Best-seller international, le livre s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires.

On y suit la quête du bonheur d’un psychiatre à l’allure rétro, fan de Tintin et d’avions téléguidés, qui a de toute évidence quelques difficultés à assumer son statut d’adulte. Pour bien enfoncer le clou, Hector apparait plusieurs fois sous la forme d’un enfant avec son petit chien dans les bras. Sa compagne Clara est elle une figure maternelle qui trouve son compte dans l’infantilisation d’Hector (même si cela signifie qu’ils n’ont pas d’enfant – clairement un sujet douloureux et lourd de non-dit pour le couple).

Bref, Hector ne sait pas s’il est heureux, et ne sait pas s’il aime Clara. Son voyage initiatique est-il juste une excuse pour rejoindre son premier amour qui habite à présent Los Angeles ? Avant d’arriver aux USA, il passera par la Chine et l’Afrique, l’occasion de rencontres et d’aventures rocambolesques.

Peter Chelsom, réalisateur originaire de Blackpool et surtout connu pour ses premiers films dans les années 90 dont « Funny Bones » (1995), nous livre une réalisation très colorée avec juste ce qu’il faut d’excentricité et de fantaisie pour frôler l’univers des oeuvres de Michel Gondry et de Spike Jonze voire de Jean-Pierre Jeunet période Amélie Poulain.

« Hector and the Search for Happiness » a un côté très dans l’air du temps que ce soit par son scénario et sa réalisation. Est-ce que ça doit être retenu contre lui ? In fine, il s’agit là d’un bon film qui surfe entre comédie, romance et film d’aventures sans se casser la figure et sans perte de rythme. Les personnages et les aventures sont un peu superficielles, mièvres et caricaturales ? Oui mais je ne crois pas que le premier objectif du film soit de briller par sa profondeur psychologique. « Hector… » est bien moins prétentieux que ne pourrait le faire croire son titre et son pitch.

Le film bénéficie de la présence à l’écran de Simon Pegg (célèbre pour sa collaboration avec Edgar Wright) qui malgré des choix pas toujours judicieux en matière de films garde un bon capital sympathie et est toujours parfait dans ce genre de rôle d’Anglais un peu coincé et maladroit (un Hugh Grant version geek).

« Hector… » est un feel good movie qui remplit parfaitement son office et le fait avec élégance et fantaisie. Dans le genre, on a vu nettement plus lourdingue.

[xrr rating=7/10]

Sortie dans les salles françaises courant 2015.

 

A découvrir également :