Review of: Hector
Drame social:
Jake Gavin

Reviewed by:
Rating:
3
On 13 mars 2016
Last modified:21 mars 2016

Summary:

Un film social pas très réaliste mais porté par un Peter Mullan très à l'aise dans le rôle d'un SDF qui tente de se relever

Un film social pas très réaliste mais porté par un Peter Mullan très à l’aise dans le rôle d’un SDF qui tente de se relever

Hector2015-PeterMullan

Hector (2015)

Réalisé et écrit par Jake Gavin

Avec Peter Mullan, Keith Allen, Natalie Gavin, Gina McKee, Sarah Solemani,…

Directeur de la photographie : David Raedeker

Produit par Stephen Malit

Drame / Social

87mn

UK

Hector (Peter Mullan) est un SDF écossais. Quand il apprend qu’il doit se faire opérer, il décide de reprendre contact avec sa soeur qu’il n’a pas vue depuis vingt ans. Mais celle-ci le rejète, et il décide comme chaque année de faire le voyage en stop jusqu’à Londres pour passer noël dans un centre d’accueil.

HECTOR« Hector » est le premier film de Jake Gavin. Et le sujet choisi n’est pas a priori des plus faciles. Le scénario conte le road movie d’un SDF qui cherche à renouer avec sa famille après avoir appris qu’il avait un grave problème de santé.

Jake Gavin signe à la fois la réalisation et le scénario. Il n’a pas fait ses classes à la télé et n’est pas passé par les court métrage. Il a une petite expérience préalable de comédien et de caméraman, mais c’est tout.

Pour son premier film, il a quand même réussi à s’assurer la présence de Peter Mullan, acteur on le sait très à l’aise dans les rôles de marginaux et qui aime le cinéma engagé. Il est donc ici très à l’aise et c’est tant mieux. Car le film repose dans une large mesure sur ses épaules.

De fait le personnage d’Hector est très aimable, attachant. C’est un SDF plutôt « haut du pannier » ! Poli, propre, calme, il a arrêté la bibine. Bref, il est presque « trop beau pour être vrai ». Et dans ses virées, il peut compter sur des gens serviables et prêts à l’aider. C’est beau et ça réchauffe le coeur.

Par contre son beau-frère est clairement un con, et empêche toute réconciliation avec sa soeur qui du coup le rejette. Ben oui, il l’a laissée quand même 20 ans sans nouvelle. C’est dur. A la fois quand on apprend le terrible secret qui pèse sur les épaules d’Hector, on trouve que la soeurette (qui est tout à fait au courant du drame traversé par son frère) est quand même pas très compréhensive !

En fait c’est bien le problème de « Hector ». Les personnes qu’ils croisent ne sont guère vraisemblables. Elles sont comme lui, moyennement crédibles. Or dans ce genre de film, dont on attend un réalisme social, c’est gênant.

« Hector » reste un film sympathique porté par un acteur de talent. A défaut d’y croire totalement, on a envie de se laisser porter par cette jolie histoire de rédemption et de solidarité. « Hector » est un joli conte de Noël, c’est déjà ça.

[xrr rating=6/10]


DVD zone 2 FR (sortie prévue mai 2016)

A découvrir également :