Review of: Friends
Romance, drame:
Lewis Guilbert

Reviewed by:
Rating:
2
On 26 novembre 2015
Last modified:26 novembre 2015

Summary:

Initiation amoureuse de deux adolescents, le film tombe (très souvent) dans la mièvrerie sirupeuse et esthétisante.

Initiation amoureuse de deux adolescents, le film tombe (très souvent) dans la mièvrerie sirupeuse et esthétisante.

Friends1971

Friends (1971)

(Deux enfants qui s’aiment)

Réalisé par Lewis Gilbert

Ecrit par Vernon Harris et Jack Russell d’après une histoire de Lewis Gilbert

Avec Sean Bury, Anicée Alvina, Ronald Lewis,Toby Robins, …

Directeur de la photographie : Andréas Winding

Produit par Lewis Gilbert pour Lewis Gilbert Productions

Romance

118 mn

UK

Agée de 14 ans, Michelle (Anicée Alvina) quitte le village où elle a grandi suite au décès de son père pour s’installer chez sa tante à Paris. Elle n’est guère heureuse mais heureusement elle rencontre Paul (Sean Burry), un jeune homme anglais qui est en rupture avec son père. Tous les deux, ils décident de fuguer pour aller s’installer dans la maison du père de Michelle, en Camargue.

friends-1971Film initiatique, « Friends » raconte l’amitié puis la relation amoureuse entre deux adolescents. En rupture avec le monde des adultes, ils décident de s’isoler et de se construire une vie à l’écart des autres. Ce ne sera pas chose aisée, les deux adolescents auront faim avant que Paul ne décroche un travail (et oui on ne peut vivre d’amour et d’eau fraiche !).

Loin de se décourager, ils iront jusqu’au bout de leur logique, une fois que Michelle tombera enceinte, se préparant très sérieusement à l’arrivée du fruit de leur amour.

Nos deux ados sont un peu tête à claque. Paul est un gosse de riche en rupture avec la froide image paternelle (un classique !) et Michelle est une petite fille qui veut jouer à la grande. Néanmoins, comme déjà souligné, ils font montre d’un sens de la responsabilité et un amour partagé que pourrait leur envier certains adultes (et que ne met pas à mal la faim et l’arrivée du bébé) !

Les deux adolescents sont interprétés par de jeunes acteurs méritants. Née à Boulogne Billancourt, Anicée Alvina a en fait 17 ans pendant le tournage et rayonne, même si sa voix enfantine peut agacer. Sean Burry qui est censé être plus âgé a en fait un an de moins mais a déjà une expérience d’acteur derrière lui (il était ansi au générique de la mini série pour enfants « Beware of the dog » en 1964 et quatre ans plus tard il jouait dans « If » de Lindsay Anderson).

Le résultat n’est pas complètement désagréable grâce au charme des deux jeunes interprètes. Mais le réalisateur Lewis Gilbert signe des images de carte postale un peu trop léchées pour être honnête. Ah les chevaux galopant au soleil couchant sur les étendues infinies de la Camargue… ça laisse rêveur surtout quand la musique acidulée qui accompagne ces images dégoulinantes est signée Elton John ! Bref parfois on se croirait  dans « Blue Lagoon », la référence en termes de mièvreries esthétisantes mettant en scène des amourettes adolescentes, sortie sur les écrans en 1980.

Si quelques années plus tôt, Lewis Gilbert avait dressé dans « Alfie » un portrait acide de la jeunesse du swinging London, ici il tombe quand même largement dans la mièvrerie.

« Friends » est pourtant un projet personnel du réalisateur londonien qui avait commencé sa carrière à la fin des années 40 et s’était fait remarquer pendant les années 60 avec des projets aussi différents que « Sink the Bismarck!« , « HMS Defiant« , « Aflie » ou encore son premier James Bond (il en signera trois) « You Only Live Twice ».  Ici il apporte l’histoire de base et assume la double casquette de réalisateur et producteur.

Le film marchera suffisamment pour que Gilbert enchaine avec une suite sobrement intitulée « Paul et Michelle » qui sortira sur les écrans en 1974.

Rating: ★★★★★☆☆☆☆☆ 

DVD zone 2 UK aujourd’hui introuvable.

A découvrir également :