Review of: Closed Circuit
Thriller:
John Crowley

Reviewed by:
Rating:
2
On 4 avril 2014
Last modified:12 octobre 2015

Summary:

Un thriller parano très moyen où il manque à peu près tout, à commencer par la subtilité et la crédibilité

Un thriller parano très moyen où il manque à peu près tout, à commencer par la subtilité et la crédibilité

closedCircuit-EricBana-2013

Closed Circuit (2013)

Réalisé par John Crowley

Ecrit par Steven Knight

Avec Eric Bana, Rebecca Hall, Jim Broadbent,…

Directeur de la photographie : Adriano Goldman

Musique : Joby Talbot

Produit par Tim Bevan, Chris Clark et Eric Fellner pour Working Title Films

Thriller

96mn

UK / USA

Le procès de l’homme accusé d’être le cerveau d’un acte terroriste ayant coûté la vie à 120 personnes, réunit deux anciens amants du côté de la défense, mettant leur éthique et leur confiance à l’épreuve, et leur vie en péril.

affiche-closed-circuitUn thriller légal sur fond de terrorisme et de complot avec les services secrets britanniques en grands méchants. Evidemment on ne s’attend pas une originalité dingue dans ce genre d’exercices de thriller parano maintes fois tenté, souvent avec une lourdeur considérable.

Le scénariste anglais Steven Knight est un stakhanoviste capable de faire du bon boulot (« Dirty Pretty Things » pour Stephen Frears, « Amazing Grace » pour Michael Apted, « Eastern Promises » pour David Cronenberg).

Rien qu’en 2013, il est passé à la réalisation en adaptant lui-même deux de ses scénarios « Hummingbird » et « Locke ». Il a également signé la chouette mini série « Peaky Blinders »…. et donc le scénario de « Closed Circuit ».

Et là on dit Stephen, souffle un bon coup et assieds toi trois secondes. Le script de « Closed circuit » manque d’à peu près tout : un véritable suspense, une richesse de ses personnages, de la subtilité et de la crédibilité. Et avant tout il est mal construit et très moyennement compréhensible.

Je ne suis pas loin de penser que si le monsieur n’avait pas été si expérimenté, on lui aurait assez logiquement balancé son script à la figure en lui demandant de tout reprendre à zéro.

Alors évidemment ça n’aide pas que la réalisation de John Crowley soit si terne. Et pourtant ce réalisateur n’est pas manchot et avait livré « Boy A » (2007) et « Is anybody there ? » (2008), deux films de bonne réputation.

Les acteurs sont également très moyens (Eric Bana en tête) mais de toute façon il n’y avait pas grand chose à sauver dans leurs personnages.

L’ensemble se laisse voir si vous êtes indulgents, mais même en partant d’un pitch aussi basique, « Closed circuit » aurait pu être bien mieux.

Rating: ★★★☆☆☆☆☆☆☆ 

Sortie dans les salles françaises le 26 mars 2014.

A découvrir également :