Crime:
John Boulting

Reviewed by:
Rating:
5
On 20 janvier 2013
Last modified:11 octobre 2015

Summary:

L'un des plus grands films noirs de l'histoire du cinéma est un film britannique. Découvrez le brillant "Brighton Rock", un chef d'oeuvre de 1947

L’un des plus grands films noirs de l’histoire du cinéma est un film britannique.
Brighton Rock 1947

Brighton Rock (1947)

(Le gang des tueurs)

Réalisé par John Boulting

Ecrit par Graham Greene et Terrence Ratigan d’après le roman de Graham Greene

Avec Richard Attenborough, Hermione Baddeley, William Hartnell, Harcourt Williams, Carol Marsh,…

Produit par Roy Boulting pour Associated British Picture Corporation (ABPC) et Charter Film Productions

Crime 92 mn

UK

Pinkie Brown (Richard Attenborough) est un jeune truand ambitieux et colérique de 17 ans qui se retrouve à la tête du gang suite à la mort de son boss. Quand le journaliste à l’auteur de l’article qui a précipité la chute de son boss retourne en ville, Pinkie décide de lui régler son compte. Tout le monde croit à un suicide, mais Rose (Carol Marsh), une jeune serveuse, a été témoin d’une manipulation de preuve et Pinke est bien décidé à lui convaincre de se taire. Mais une comédienne locale de music hall, Ida Arnold (Hermione Baddeley), qui se trouvait avec Fred juste avant la mort tragique de celui-ci, n’en est quant à elle pas du tout convaincue, et elle se met en tête de découvrir la vérité.

Brighton Rock poster 1947Si vous pensez que seuls les Américains savent faire de grands films noirs, il faut absolument que vous achetiez le DVD enfin sorti en France de « Brighton Rock », chef d’oeuvre impérissable des frères Boulting sur un scénario du grand Graham Greene basé sur l’un de ses romans du même nom publié en 1938 qui traite de la guerre des gangs à Brighton.

L’intrigue est sombre à souhait. A tel point que pour s’assurer de la collaboration des autorités de Brighton, les frères Boulting ont dû ouvrir le film sur un avertissement que le Brighton décrit dans le film faisait partie du passé. Ironiquement, comme le note Robert Murphy dans son livre « Realism and Tinsel: Cinema and Society in Britain, 1939-1948 », ce n’était pas vraiment le cas et l’année 1947, année de la sortie du film, a été marquée par des regains de violence dans la guerre des gangs.

Pour ne pas avoir à affronter la censure, Graham Greene a quant à lui décider d’adoucir la fin, mais l’ironie est d’autant plus grande, et on se doute que le personnage de Rose finira un jour par découvrir la vérité.

« Brighton Rock » est indiscutablement un chef d’oeuvre du film noir. Le personnage du truand, particulièrement machiavélique, est brillamment interprété par un tout jeune acteur promis à un avenir brillant : Richard Attenborough. Le reste de casting est à l’unisson, avec son lot de gueules. Hermione Baddeley joue une parfaite emmerdeuse qui vient mettre les batons dans les roues du plan de Pimkie. Les fans de télé britannique reconnaitront le premier acteur à avoir incarner Doctor Who, William Hartnell. Et Carol Marsh incarne parfaitement la jeune fille trop naïve.

Le contraste entre le décor d’apparat festif de Brighton, et son envers glauque, est superbement mis en image par le réalisateur et utilisé pour donner une vraie ambiance au film. La photo de Harry Waxman (Sapphire, Twisted Nerve, The Wicker Man,..) est également sublime.

Bref, vous avez peut-être vu le remake de « Brighton Rock » tourné en 2010 par Rowan Joffe, mais je ne peux que vous recommander de découvrir l’oeuvre originale de 1947. Vous ne le regretterez pas.

Rating: ★★★★★★★★★★ 

DVD Tamasa Distribution. Version originale sous titrée en français et version française.

A découvrir également :