Horreur:
Henri Cass

Reviewed by:
Rating:
4
On 15 août 2016
Last modified:31 août 2016

Summary:

L'autre film de vampires sorti en 1958. Un joli pied de nez du maître du gothique, le scénariste Jimmy Sangster qui a signé les scénarios des deux films !

L’autre film de vampires sorti en 1958. Un joli pied de nez du maître du gothique, le scénariste Jimmy Sangster qui a signé les scénarios des deux films !

bloodofvampire

Blood of the Vampire (1958)

(Le sang du vampire)

Réalisé par Henry Cass

Ecrit par Jimmy Sangster

Avec Donald Wolfit, Vincent Ball, Barbara Shelley, Victor Maddern, John Le Mesurier,…

Directeur de la photographie : Monty Berman

Produit par Monty Berman et Robert S. Baker pour Artistes Alliance Ltd.

Horreur

UK

Transylvanie, 1874. Des villageois exécutent un homme accusé de vampirisme. Un médecin parvient à le ressusciter grâce à une transplantation du coeur. Quelques années plus tard, on le retrouve à la tête d’un asile d’aliénés.

Blood-of-the-Vampire-1958La même année que le « Dracula » de Terrence Fisher pour la Hammer, un autre film de vampire made in UK arrive sur grand écran. Il s’agit de « Blood of vampire ». Ceci dit les films n’ont pas grand chose à voir, à part, détail important, d’avoir été scénarisés par Jimmy Sangster qui allait devenir le scénariste du gothique britannique.

Il n’est guère étonnant que les producteurs de « Blood of the Vampire » se soient tournés vers Sangster qui avait déjà signé « The Curse of Frankenstein » de 1957 pour la Hammer, film qui a été à l’origine du mouvement.

Si dans le cas de « Dracula », Jimmy Sangster s’inspire librement du livre de Bram Stocker, ici il signe un scénario original. D’ailleurs la grande différence entre les deux films, c’est que le Dr Callistratus n’est pas un vampire, mais un savant qui a fait des découvertes sur le fonctionnement du coeur et du sang. Sangster s’amuse d’ailleurs à envoyer le spectateur sur une fausse piste par sa première scène.

Du coup on a bien un film très différent. « Blood of the Vampire » est un film sur la cruauté bien humaine. D’ailleurs, la prison est un lieu d’inhumanité mais pas seulement à cause du docteur, aussi à cause des gardiens. Et le monstre du film, le bossu Carl (fantastique Victor Maddern) fera preuve d’humanité là où son maitre s’en montrera jusqu’au bout incapable.

Niveau casting on est gâté. Donald Wolfit qui joue le rôle du Dr Callistratus est essentiellement un homme de théâtre qui a beaucoup tourné au cinéma dans les années 50. Il est parfait ici dans le rôle de ce docteur cruel, avec un faux air de Bela Lugosi. Le rôle féminin principal est tenu par Barbara Shelley qu’on va revoir dans de nombreuses productions de la Hammer.

« Blood of the Vampire » est réalisé par Henry Cass, réalisateur qui a plutôt oeuvré dans la comédie, signant notamment l’excellent « Last Holiday » en 1950. Ici, sûrement aidé par le producteur et directeur photo prolifique et maitre du genre, Monty Berman, il livre une réalisation qui n’a pas à rougir face aux meilleurs Terence Fisher.

A noter que grâce à l’éditeur Artus Films, on a droit à la version continentale du film, donc non censurée. On voit les imperfections des passages qui ont été rajoutés (les négatifs originaux n’existent plus) mais les bouts de scènes rajoutés sont intéressants et méritent leur présence (et renforcent la cruauté du film).

Un film d’horreur gothique qui a trop longtemps souffert de l’ombre de « Dracula ». A redécouvrir donc !

DVD zone 2 FR. Studio Artus Films (2013).Version originale sous-titrée en français et version française. Bonus : présentation d’Alain Petit

Suivez-nous :

A découvrir également :