Review of: Agatha
Drame:
Michael Apted

Reviewed by:
Rating:
4
On 23 avril 2014
Last modified:12 octobre 2015

Summary:

Un beau portrait de femme blessée par la tromperie de son mari. Belle réalisation et très belles interprétations de Vanessa Redgrave et Dustin Hoffman

Un beau portrait de femme blessée par la tromperie de son mari. Belle réalisation et très belles interprétations de Vanessa Redgrave et Dustin Hoffman

Agatha (1979)

Agatha (1979)

Réalisé par Michael Apted

Ecrit par Kathleen Tynan et Arthur Hopcraft

Avec Vanessa Redgrave, Dustin Hoffman, Timothy Dalton, Timothy West, Helen Morse,…

Directeur de la photographie : Vittorio Storaro

Musique : Johnny Mandel

Produit par Jarvis Astaire et Gavrik Losey pour Sweetwall, First Artists, Warner Bros

Drame

105 mn

UK

1926. Alors que son mari infidèle (Timothy Dalton) lui annonce son intention de divorcer, Agatha Christie le supplie avant de s’enfuir devant son intransigeance. Bientôt la nouvelle de sa disparition fait la une des journaux. Le journaliste américain Wally Stanton  (Dustin Hoffman), un admirateur, se lance à sa trace.

agatha-1979-affiche« Agatha » revient sur le plus grand mystère d’Agatha Christie, jamais élucidé : sa disparition pendant onze jours en 1926. Alors âgée de 36 ans, l’écrivain vient de triompher avec « Le Meurtre de Roger Ackroyd ». Mais c’est cette même année que sa mère meure, et ce alors que son couple part en vrille.

Bien que réaliste, l’intrigue de « Agatha » n’essaie pas de coller à la réalité, le personnage du journaliste américain, joué par Dustin Hoffman, est ainsi fictif. Et la mort de sa mère n’est pas mentionnée. Mais sinon sa relation avec son mari, la liaison, les détails de la fuite d’Agatha Christie (voiture abandonnée, séjour dans un hôtel sous le nom de la maitresse de son mari) sont bien réels. Et globalement « Agatha » propose une théorie plausible. Il faut dire que la co-scénariste Kathleen Tynan adapte ici son propre livre, fruit d’une longue recherche sur cette fameuse disparition.

Au risque de décevoir ceux qui s’attendraient à une affaire digne d’Hercule Poirot, l’intrigue peine à dépasser celle d’un téléfilm moyen et la revanche en elle-même manque un peu d’imagination. On est plus face à un drama qu’à un thriller ou un film criminel. Vous êtes prévenu.

Reste qu’à part cette réserve sur l’intrigue, « Agatha » vaut le coup d’oeil par le touchant portrait d’une femme blessée qu’il propose. Il est passé inaperçu à sa sortie et c’est dommage.

Michael Apted, réalisateur tout-terrain (« Gorillas in the mist », « The World Is Not Enough », « Amazing grace ») a fait ses classes à la télévision britannique et dans le documentaire (la légendaire série 7 up). Il est passé à la réalisation de long métrages en 1972 avec « The Triple Echo ». « Agatha » est son quatrième film. Le moins qu’on puisse dire c’est que la réalisation est très compétente et même étonnamment dynamique pour ce type de films. De même, l’ensemble des interprètes font du beau travail, à commencer par Vanessa Redgrave, parfaite en femme blessée qui met au point une revanche « diabolique ».

[xrr rating=7/10]

DVD Warner Bros. Collection  Trésors Warner. Exclusivité FNAC.  Version originale avec des sous-titres français.

 http://video.fnac.com/a6409617/Agatha-Exclusivite-Fnac-DVD-Dustin-Hoffman-DVD-Zone-2

Suivez-nous :

A découvrir également :